Un conducteur de scooter 125 cm3 a été flashé à 155 reprises en un an par deux radars fixes en Ille-et-Vilaine, celui de Pleurtuit sur la RD768 entre Saint-Malo et Ploubalay, et celui situé après le barrage de la Rance dans le sens Dinard - Saint-Malo, relatait Ouest-France.fr le 28 juin.

Enquête
Le véhicule, dépourvu de plaques à l’avant, n’était pas identifiable à distance. Mais à force de recevoir des photos de ce scoot’ prises par ces deux radars, les fonctionnaires assermentés du Centre automatisé de constatation des infractions routières (Cacir), basé à Rennes, ont ouvert une enquête. Ils ont transmis les clichés à la gendarmerie du nord du département, qui a identifié le véhicule et son propriétaire, un Malouin de 42 ans, après plusieurs semaines d’investigation.

Les 155 excès de vitesse relevés étaient compris entre 76 et 96 km/h, sur une voie de circulation limitée à 70 km/h. « Je roulais à ma main », a déclaré le conducteur aux gendarmes. Qui l’ont pris la main dans le sac…

Si l’on peut comprendre qu’un conducteur pris en excès de vitesse soit sanctionné, l’infraction commise, même à répétition, par un véhicule 125 cm3 sur cette départementale, nécessitait-elle de déployer autant de moyens ? Certes, le nombre de flashs est impressionnant, et laissait à penser que ce conducteur avait pris une mauvaise habitude. Pour autant, consacrer autant de temps de travail de gendarmes à ces infractions peut sembler disproportionné.

Mais voilà, la machine automatique à contrôler aveuglément souhaite montrer qu’elle ne l’est pas tant que cela, et adresse un message à tous les conducteurs de deux-roues : « Les motards doivent savoir que le Cacir existe et que même sans plaque d’immatriculation apparente, il est possible de les identifier », précise la gendarmerie à Ouest-France.

On ne sait pas encore quelle attitude la justice va adopter vis-à-vis de ce contrevenant : il risque, a minima, 155 amendes de 45 € et 155 points en moins… En voilà un qui ne fera plus de deux-roues pendant un moment. Et hop, un de moins !

Petit excès de vitesse, grosse amende
Excès de vitesse inférieur à 20 km/h (avec limitation supérieure à 50 km/h) :
- Amende forfaitaire de 68 euros (minorée à 45 €),
- retrait d’1 point sur permis de conduire.
Excès de vitesse égal ou supérieur à 20 km/h et inférieur à 30 km/h :
- Amende forfaitaire de 135 euros (minorée à 90 €),
- Retrait de 2 points sur permis de conduire

Publicité
Publicité