JPEG - 38.3 ko
Le but était de créer un cordon de motos prêt à encercler Amiens. Le pari de la fédé de la Somme est réussi avec plus de 15.000 motards qui ont répondu à son appel

Dimanche 31 octobre 2004, le pari des responsables de l’antenne de la FFMC 80 est pleinement réussi : Près de 15 .000 motards ont défilé sur la rocade d’Amiens et dans le centre ville.

« Le cortège faisait plus de 10 km et les riverains ont vu un flot ininterrompu de machines pendant près d’une demi heure »explique Philippe Le Duncq, le coordinateur de la fédé de la Somme.

Cette idée un peu folle a été lancée comme une sorte de défi, entre les militants de la FFMC 80 et ceux du Nord, il y a bientôt trois semaines. « On en a discuté avec les ch’tis et on les a invités à venir manifester avec nous dans la ville du Ministre, ensuite il y a eu un effet boule de neige d’autres antennes ont eu envie de se joindre à nous » continue Philippe.

Un soutien de poids

JPEG - 28.1 ko
Maxime Gremetz, député PC est venu apporter son soutien aux motards et a affirmé que son groupe parlementaire voterait contre une telle mesure, si l’occasion se présentait

Résultat c’est une dizaine d’antennes (59, 62 , 60, 02, 77, 78, 76, 27 et PPC) qui ont fait le déplacement avec celle de la Marne, qui s’est invitée à la dernière minute. Il est à noter que deux cortèges ont fourni le gros des troupes : Lille qui a regroupé près de 4000 machines. Enfin les gens de la région Parisienne représentaient le 3ème contingent le plus important avec 2.500 motards. Sur place, Place de la Hotoie, en début d’après midi, près de 4000 motards de la région étaient déjà présents.

Ce sont eux qui ont donné le signal du départ de ce gigantesque rassemblement. Partis à 14H30, ils ont récupéré les autres cortèges venus des différentes villes et qui étaient « stockés » le long de la rocade. Pour surveiller tous ces mouvements la gendarmerie avait même prévu un hélicoptère !

Cette mobilisation est le résultat du travail de fond des militants FFMC, mais de nombreux Moto Clubs se sont impliqués, comme le MC Douai qui affirmait rassembler 700 machines.

Le but de la manœuvre était « d’encercler la ville du Ministre des Transports et de lui montrer que les motards étaient présents en nombre pour lui demander l’ouverture d’un dialogue » résume Philippe. Car « lorsque le Ministre veut faire une réforme, il doit s’obliger à convier toutes les associations d’usagers autour d’une table, comme les fédérations de vélos ou de piétons, et les écouter, ce qui n’est pas le cas » martèle le coordinateur de la fédé de la Somme.

De Robien au bûcher

JPEG

Les revendications des motards de la Somme et du Nord étaient clairement affichées sur ce bûcher ou figure l’effigie de De Robien, déguisé en grande faucheuse, place de la Hotoie à Amiens.

Promenade du dimanche

JPEG

De nombreux amienois sont allés voir le spectacle des motards arrivant sur la place de la Hotoie, le défilé faisait plus de 10 km ! Ici le cortège de l’Oise, arrive 5 mn avant le départ de la grande manifestation.

Une manifestation impressionnante

JPEG

La démonstration de force a clairement été en faveur des motards ce dimanche à Amiens. Un tel déploiement de motards, ici en train d’arriver à la place de la Hotoie , restera longtemps dans les annales du mouvement picard.

voir aussi : ffmc80

Publicité

Commentaire (0)

Publicité