Quand la course à la technologie s’arrête, il reste la stratégie. En Alsace, la police a mis en place ce que le site RTL.fr appelle le radar « double-lame ». Un subterfuge simple pour interpeller les usagers de la route, qui consiste à placer deux radars-jumelles à deux kilomètres de distance…

Ligne droite
Pour réussir cette formule, il ne faut pas se placer sur une zone accidentogène. Mais sur une route bien droite limitée à 70 km/h, au Port du Rhin, à Strasbourg (Bas-Rhin). L’objectif avancé est d’allier la prévention (pour le premier radar) à la sanction (pour le second).

L’automobiliste, ou le motard en excès de vitesse, se fait d’abord réprimander au premier poste de contrôle, puis verbaliser, s’il récidive, au second. Cette méthode, inédite en France selon Rtl.fr, a bien fonctionné.

Efficacité
En deux heures, Lalsace.fr annonce 18 automobilistes contrôlés en excès de vitesse par le premier radar. Deux ont été verbalisés au second point de contrôle.

Encore une bonne raison pour les usagers de la route de bien garder leurs yeux sur le compteur… Mais ne retirons pas à cette méthode sa dimension pédagogique qui, en plus de replacer l’humain au bord de la route (plutôt que des cabines radar automatisées) a le mérite de prévenir les contrevenants avant d’en verbaliser, finalement, un faible pourcentage. On ne pourra pas dire que cette brigade était là pour faire du chiffre.

Publicité
Publicité