Discret et autonome. L’airbag routier Alpinestars Tech-Air Street, présenté en marge du salon Eicma 2014 de Milan, se démarque d’entrée par des innovations qui font actuellement défaut à ses concurrents. Commercialisé au printemps 2015, il sera vendu 1199 €.

Ce modèle sans fil ne nécessite ni liaison par câble à la moto, comme pour les modèles « mécaniques » (Helite, Spidi, Hit-air, etc.), ni installation de capteurs sur la moto (Bering, Dainese) pour fonctionner. De fait, il est opérationnel quelle que soit la moto et sans pairage préalable. L’électronique, la batterie et le générateur de gaz sont placés dans la dorsale. Il suffit de fermer le zip de la veste ou du blouson sous lequel il est installé pour l’activer.

Et c’est là l’autre innovation de ce modèle : il se porte sous le vêtement à la manière d’une doublure amovible et non par-dessus, contrairement aux modèles concurrents. À l’œil, il est presque impossible de le distinguer. Seules la mention inscrite sur la poitrine et la discrète présence des voyants de contrôle sur la manche gauche témoignent de sa présence.

Par contre, il n’est utilisable qu’avec les versions Tech-Air de la veste Valparaiso (650 €) et du blouson ventilé Viper (350 €). Ces deux vêtements ont été spécialement dotés d’empiècements extensibles pour faciliter le déploiement vers l’extérieur. Tout emploi avec un vêtement « standard » risquerait, si cela était possible, de comprimer la poitrine en cas de gonflage, le comble pour un élément de sécurité.

En cas d’accident, l’airbag se déploie en seulement 25 ms, un laps de temps très bref précédé par les 30 à 60 ms nécessaires à la détection de la situation d’accident et à la transmission de l’ordre de déploiement. Soit au total entre 55 et 85 ms, une durée comparable aux modèles similaires (Dainese, Bering), grâce à une technologie pyrotechnique empruntée à l’automobile, et flirtant avec 80 ms, seuil au-delà duquel les experts considèrent qu’il est trop tard pour agir.

Alpinestars annonce non seulement que son Tech-Air Street se déclenche plus rapidement qu’un clignement d’œil (100 ms), mais également lors de toutes les typologies d’accident : impact contre un véhicule selon divers angles, à l’arrêt (ex : percussion par l’arrière), perte de contrôle en virage, etc. Pilote et passager peuvent être équipés simultanément sans que des interférences soient à craindre.

Cette réactivité est permise à condition de veiller à recharger l’accumulateur (autonomie : 25 h, port micro-USB). De plus, l’équipementier conseille une révision du système tous les deux ans (200 €). Le reconditionnement après un déploiement nécessite également un retour en usine (aux frais de l’utilisateur) pour une opération facturée 500 € ! La sécurité n’a pas de prix ? Pas si sûr !

Pour info, la Mutuelle des motards couvre ce type d’équipement en cas d’accident (remplacement ou remise en état, à l’exception des révisions) dans le cadre de son contrat de base. Pour ce modèle, il est nécessaire de porter le plafond de 1000 à 2000 €, une option facturée 38 €/an.

Dernier des équipementiers majeurs à se présenter sur le marché du gilet airbag routier, Alpinestars bénéficie de fait du recul nécessaire pour proposer un produit plus évolué que ceux de la concurrence. Rappelons que la marque travaille à ce projet depuis 2001 et qu’une version racing, le Tech-Air Race, portée notamment en MotoGP par des pilotes tels que Marc Marquez, Daniel Pedrosa et Jorge Lorenzo, existe depuis 2011. Il ne reste à ce Tech-Air qu’à faire la preuve de sa fiabilité et éviter les écueils rencontrés par Bering. C’est là que le plus difficile commence.

Infos : http://www.alpinestars.com/tech-air

En bref

Temps de déploiement : 25 ms
Temps de détection : de 30 à 60 ms
Poids : 2 kg (taille M)
Volume de gaz : 10 litres
Autonomie de la batterie : 25 h (recharge via port micro-USB)

Prix : 1199 €
Vêtements compatibles : veste Valparaiso (650 €), blouson Viper (350 €)
Révision : 200 € (+ frais d’expédition)
Reconditionnement : 500 € (+ frais d’expédition)

Disponibilité : printemps 2015

Dans la Boutiq’ Motomag
Abonnez vous à Moto Magazine. Retrouvez chaque mois nos tests d’équipements en économisant 30 % sur le prix au numéro et en bénéficiant de 15 % de remise sur de nombreux produits de la boutique + la version numérique offerte

Publicité
Publicité