Au pays de la vodka, les ingénieurs ont développé un laser pour détécter l’alcool à distance. Présenté lors de l’exposition internationale Interpolex, qui présente du matériel de sécurité et d’équipement, cet « Alcolaser » s’annonce comme la nouvelle arme contre l’alcool au volant.

Cet engin sera capable de repérer les vapeurs d’alcool dans un habitacle, à partir d’un petit verre de vodka (selon les dire des concepteurs), et jusqu’à une vitesse de 120 km/h.

Ce radar mobile à alcool a été développé grâce à la collaboration entre le groupe de Saint-Petersbourg Laser Système et un institut spécialisé du ministère de l’intérieur. Leur porte-parole, Sergueï Laptev en vante ses mérites : « C’est un appareil qui n’a pas d’équivalent dans le monde […] Le rayon laser n’est dangereux ni pour les yeux du conducteur, ni pour l’organisme humain en général. » Encore en phase de test, cet appareil devrait être entre les mains des policiers russes à partir de 2012.

L’alcool au volant est le problème principal pour la Sécurité routière russe. La tolérance zéro y est appliqué depuis le 6 août 2010. En 2009, il y eut 26.000 tués sur les routes du plus grand pays du monde.

(Source : AFP)

Publicité

Commentaires (9)

Publicité