Le bilan statistique des accidents de la route en France, au premier trimestre 2017, est plutôt en progrès : -3,7 %, soit 28 personnes tuées en moins, tous véhicules confondus. Cependant, la comparaison entre mars 2016 et mars 2017 montre une hausse de la mortalité générale (+4,3 %).

La baisse du nombre de morts à moto est évaluée à -12 % par la Sécurité routière entre 2010 et 2017. Entre mars 2016 et mars 2017, 620 personnes circulant sur un 2-roues motorisé ont trouvé la mort sur une route de France.

Les cyclistes sont à +3 % et les piétons à +10 %. Deux catégories non concernées par le contrôle des vitesse…

Baisse spectaculaire de la mortalité en cyclomoteur
La baisse de la mortalité dans la catégorie des cyclomoteurs se poursuit depuis des mois, elle est en mars 2017 de -53 % (117 personnes tuées). Ce progrès est à nuancer par la baisse des usagers utilisant ce type de véhicule ces dernières années, notamment chez les adolescents, migrant en partie vers la conduite accompagnée automobile. Elle est également due au développement du ramassage scolaire, à la baisse de pouvoir d’achat des ménages modestes, aux contraintes accrues avec l’obligation du BSR, l’immatriculation des cyclos et la lutte contre le débridage. Ces contraintes s’exerçant surtout sur les ados en zone rurale.

Même si au premier trimestre 2017 on enregistre 105 décès (8 personnes de plus qu’au premier trimestre 2016), la baisse du nombre de personnes tuées dans un accident de moto en France se confirme depuis 2010. La progression est certes lente, mais réelle. Elle est constante depuis 2010 : on est passé de 704 tués cette année-là à 612 en 2016.

« Les motards n’ont donc pas besoin d’un contrôle technique ou d’une surenchère de règlements tous azimuts (gants, plaques d’immatriculation…) pour améliorer leurs statistiques, note un observateur spécialiste des 2-roues motorisés. Les actions de la FFMC portant sur la formation des motards et des ados (ERJ), la vigilance de la FFMC sur les infrastructures routières contribuent à cette amélioration ».

Complément d’information

- Les feuilles de route du nouveau CNSR
- Interview-vidéo : France Wolf, membre du bureau national de la FFMC

Publicité

Commentaire (0)

Publicité