En images

Essai Yamaha 850 TDM : position Essai Yamaha 850 TDM : balade Essai Yamaha 850 TDM : look Essai Yamaha 850 TDM : coloris Essai Yamaha 850 TDM : coloris Essai Yamaha 850 TDM : à bord

Facile de prise en main, sa hauteur de selle rassure les plus petits, tout comme la position de conduite.
- Sa roue avant de 18 pouces, malgré un manque de précision, procure au 850 TDM une agilité certaine. Dommage que sa prise au vent procure quelques inquiétudes lors de dépassements.
- Sa bulle trop basse laisse passer des turbulences sur la tête du pilote.

-  Le calage à 270° du moteur (depuis 96) offre aux motards la puissance et le couple nécessaires pour n’importe quel type d’utilisation.
- Devant ses qualités routières, un cardan trouverait sa place, dispensant le propriétaire du fastidieux entretien de la chaîne de transmission.
- Les modifications de boîte de vitesses, embrayage et transmission finale ont quasiment éradiqué les claquements à chaque monté ou descente de rapports des premiers millésimes.

- L’équipement de bord amélioré rajoute une touche de bien être : warning et starter aux commodos, compteur digital (donc capteur électronique) simplifient la vie et fiabilisent la machine.
- Seul l’éclairage suscite des commentaires pas toujours flatteurs. C’est bien peu pour cette machine hybride et fiable qui a réussi le pari de s’adapter à toutes les configurations de terrain.

Infos en plus
Publicité