« Il y a bien longtemps qu’une telle manifestation n’avait pas eu lieu dans notre ville. Être motard, ça veut encore dire quelque chose », s’exclame Alain, venu d’un village voisin avec sa Suzuki DR 650, pour participer à cette journée de protestation contre l’instauration du contrôle technique moto. Et comme lui, ce sont plus de 800 motards qui ont répondu présent à la manifestation de ce 16 avril à Amiens, organisée par la FFMC 80 !

La journée commence par un rassemblement sur le parking de Mégacité et un vibrant hommage (une minute de silence) à Yohan, motard de 28 ans décédé trois jours auparavant dans une zone de travaux en ville. Par la suite, séparés en trois groupes, les motards picards bloquent trois points névralgiques pour l’accès et la circulation en ville : un rond-point de la rocade Sud, un autre dans la rocade Est et la place Vogel.

« Il ne s’agit pas d’accabler les automobilistes, mais bien de les sensibiliser à notre cause et… à la leur. Comme nous, ils sont soumis à certaines logiques dictées par des lobbyings du contrôle technique et les incohérences gouvernementales en matière de sécurité routière ! », déplore Philippe Ledunq, le coordinateur de la FFMC 80.

Des tracts sont distribués aux automobilistes et le plus souvent, des discussions s’engagent entre eux et les motards… Les policiers motocyclistes qui encadrent la manifestation n’hésitent pas à prendre des photos avec leurs portables, mais aussi à discuter avec les manifestants… L’échange est de mise !

Plus tard, dans l’après-midi, un grand cortège empruntera les grands axes d’Amiens et sa rocade, histoire de montrer la taille de la mobilisation, mais aussi sa détermination. Le cortège a aussi marqué plusieurs arrêts, en particulier devant les centres de contrôles techniques de la ville.

Dans la Boutique Motomag.com

- La FFMC vous défend, soutenez-la en portant ses couleurs !

Publicité

Commentaire (0)

Publicité