C’est devenu une tradition pour le forum Transalpage, consacré aux motos Honda Transalp et Africa Twin. Chaque année, ses membres profitent du long week-end de la Pentecôte, en mai, pour se rassembler à l’occasion de la « Grok ». Ce nom presque préhistorique a pour origine l’expression « grosse concentration », qui fut transformée en « Grocon », difficile à porter, pour évoluer vers un « Grok », plus, disons… amical.

Du forum à la concentre
Les membres du forum voulaient se rencontrer en privilégiant un lieu central avec des beaux paysages. C’est l’Auvergne et plus particulièrement Les Ancizes-Comps, petite commune du canton de Manzat dans le Puy-de-Dôme, qui fut choisie dès la première édition.

Record battu
Cette année, le record de participants a été battu, avec une centaine d’inscrits sur 80 motos. Ils sont venus de France mais aussi de Bruxelles, et même de Saragosse, oui, au sud de l’Espagne ! Il y avait beaucoup de motos anciennes, des Transalp et Africa Twin des années 80.

La main à la pâte
Lors d’une Grok, il n’y a aucune contrainte. Les participants sont libres de rouler où ils veulent, par petits groupes selon les affinités avant de se retrouver le soir pour parler des road books, des découvertes (châteaux, vallée de la Sioule, chaîne de Puys… ).

Les tarifs sont à des prix motards imbattables : 25 euros pour un couchage en tente et 50 euros en chalet pour trois jours, repas inclus. Comment est-ce possible ? Tout se fait sans intermédiaire et chacun met la main à la pâte (à crêpes, par exemple pour le samedi soir). L’apéro se fait avec les divers produits régionaux ramenés des quatre coins de l’Hexagone pour les participants.

Belle rencontre
L’occasion de se remémorer certains souvenirs. Comme, il y a trois ans, la visite du directeur de Dunlop : « Il était passé sur Transalpage pour discuter d’un défaut sur un pneu, se rappelle un des organisateurs. Comme il a trouvé l’échange très convivial, il a proposé à une vingtaine de motards de découvrir l’usine de Montluçon et la chaîne de fabrication. Une belle expérience dont se souviennent encore les participants ».

La Brok de la Grok
À la Grok, il y a aussi un espace brocante. Comme tout le monde a de vieilles pièces qui traînent à la maison, c’est l’occasion de les revendre à un pote lors de l’évènement. La plupart des gains sont reversés, en totalité ou une partie, à la logistique du forum.

Solidarité
En 2015, Sloy, un des membres, avait une vieille Transalp qu’il a donnée. Elle devait être refaite puis finalement démontée et revendue en pièces par Titi, un autre membre, car trop usagée. Cette Transalp Athon a permis de subventionner des jeunes en réinsertion, et la Grok.

Transalpage : c’est quoi ?
David Delattre, alias Flan, a créé Transalpage en septembre 2005, aidé par Titi, Mika et RVcoincoin. C’était une mailing-list appelée Transalpie, avec des restrictions sur le Net par rapport au partage de photos par exemple, d’où l’idée du forum parlant des Transalp et Africa Twin.

4 000 personnes sont maintenant inscrites et 10 % sont des utilisateurs réguliers. Ils sont de la France entière mais aussi de Belgique, Suisse, Espagne, Italie, avec de plus en plus de femmes pilotes (15 % environ). Mylène (Kafrine), qui coordonne l’organisation de la Grok, roule également en Transalp.

En attendant l’édition de 2017, vous pouvez rejoindre le groupe sur le forum Transalpage ou leur page Facebook

 - 
Publicité

Commentaire (1)

Publicité