En images

visuel visuel visuel

Depuis le début de la saison, Julien fait des piges sur différentes motos d’emprunt, ne courant pas le championnat de France des rallyes routiers moto dans son intégralité. On a ainsi on a pu le voir sur une KTM 990 Super Duke aux Garrigues, puis sur une Yamaha MT-10 aux rallyes de la Sarthe et du Beaujolais…

Lors de l’épreuve du Rallye de l’Ain, les 17 et 18 juin à Cerdon, l’emprunt d’une moto s’est fait grâce à Thierry Boyer du Central Team, qui a préparé au champion la dernière-née de chez Triumph, une 800 Street Triple RS.

L’affaire n’était pas bien engagée car, le pilote ayant récupéré la moto mercredi soir avant la course chez British Avenue, le concessionnaire de Chalon-sur-Saône, cela laissait peu de temps pour préparer une victoire ! Et pourtant…

Un rallye qui met la barre haut
Tous les ingrédients étaient réunis pour satisfaire les inconditionnels du rallye : 621 km de parcours routier, des boucles différentes quasiment à chaque tour et donc de la navigation ; 14 épreuves spéciales (dont 4 de nuit) aux parcours sélectifs (2,7 km à Préau et 4,3 km à Leymiat), et enfin un sympathique village d’accueil à Cerdon.

Etape 1 : Velardi sur sa lancée, Schiltz out…
Dès le premier passage à Leymiat, Bruno Schiltz (KTM 1290 Super Duke R), leader provisoire du championnat Elite SW Motech, part à la faute, laissant le champ libre à son principal rival Christophe Velardi (Ducati 1200 Multistarda-Ducati West Europe).

Le récent vainqueur des Ardennes en profite pour s’adjuger trois des six spéciales de la première étape, la dernière boucle ayant été annulée du fait des retards accumulés suite à plusieurs chutes sans gravité.

Christophe Velardi empoche donc les 30 points de la première étape tandis que Julien Toniutti, qui a pour sa part « scratché » à deux reprises, se tient en embuscade à 1’’88. On retrouve ensuite Kevin Cheylan (Ducati 867 Hypermotard), auteur lui aussi d’un scratch lors du second passage à Préau et Maxime Delorme (Yamaha MT-09), très en forme depuis le début de la saison. Maxime Mettra (KTM 690 Duke R) hisse le premier Rallye 2-Techno Globe à la cinquième place du classement Elite-SW Motech.

Etape 2 : le retour du hibou
Afin d’équilibrer l’attribution des points, l’U.M.AIN, organisateur de l’épreuve, avait prévu que le premier tour de la seconde étape soit couru de jour, l’interruption pour monter les phares étant décalée après la première boucle.

Julien Toniutti sera fidèle à sa réputation de « hibou » et ne fera pas de détails puisqu’il s’attribue les 6 spéciales (dont 4 de nuit) de cette deuxième étape, reléguant Christophe Velardi et Bruno Schiltz à plus de 15 secondes.

Maxime Delorme et Kevin Cheylan complètent le top 5. Derrière, on trouve Florent Derrien (Triumph 675 Street Triple), Laurent Filleton (KTM 1290 Super Duke R-KTM France) et Frédéric Galtier (KTM 1290 Super Duke R), puis Maxime Mettra qui domine de nouveau la catégorie Rallye 2-Techno Globe et prend la 9ème place devant Stéphane Wilk (Triumph 675 Daytona).

C’est donc Julien Toniutti qui remporte ce 79e Rallye de l’Ain devant Christophe Velardi. Maxime Delorme s’adjuge une superbe troisième place tandis que Kevin Cheylan, comme au Beaujolais et dans les Ardennes, rate le podium, cette fois pour deux centièmes. Rageant !

En Rallye 2-Techno Globe, Maxime Mettra s’impose devant le champion de France en titre Tanguy Brebion (Husqvarna 701 SM), qui reste leader provisoire de la catégorie, et Sonia Barbot (KTM 690 Duke R- KTM France). Romain Cauquil (KTM 390 Duke) continue à dominer la catégorie Rallye 3 où il devance Johan Garest (Kawasaki ER5) et Julien Alifat (KTM 390 Duke).

L’équipage Alain Amblard et Alexandra Garcia (Suzuki GSXR 1340), mène de nouveau la danse de jour comme de nuit chez les Side-cars devant les Chanal père et fils (Panda 1000 SGR) et Raphael Galvani/Laurent Bresse (Kawasaki ZX12-R) qui conservent la tête du classement provisoire.

Nick Ayrton (Suzuki 1100 GSXR) s’impose encore une fois en Classiques devant Didier Chambost (Yamaha 750 Super-Ténéré). Philippe Colliot (Honda 900 Bol d’Or) remporte sa première victoire en Anciennes devant Thierry Pras (Kawasaki 250 S1) et Joël Zabroniecka (Honda 900 Bol d’Or).

A noter la façon originale de célébrer la fête des pères chez les Bernard : emmener son père en Duo et lui faire remporter la catégorie !

Rendez-vous pour le Rallye du Dourdou avant-dernière épreuve du championnat de France des Rallyes les 21 et 22 Juillet à Villecomtal (12).

Classement provisoire Elite SW Motech

ClassementPilotePoints
1 N°2 SCHILTZ Bruno 257 points
2 N°1 VELARDI Christophe 243 points
3 N°4 FILLETON Laurent 198 points
4 N°10 TONIUTTI Julien 166 points
5 N°27 CHEYLAN Kevin 161 points
6 N°25 DELORME Maxime 157 points
7 N°7 DERRIEN Florent 143 points
8 N°5 NIMIS Benoit 133 points
9 N°8 BREBION Tanguy 125 points
10 N°3 METTRA Maxime 114 points

- Tous les renseignements sur l’épreuve aveyronnaise en cliquant ici
- Tous les résultats du rallye de l’Ain en cliquant ici
- Le site des rallyes routiers : http://www.rallyes-routiers.com/

 - 
Publicité

Commentaire (0)

Publicité