On connaissait déjà la journée sans voiture. L’édition 2016, qui se tiendra le 25 septembre, aura pour conséquence de « piétonniser » de 11h à 18h, 45 % du territoire parisien et de limiter la vitesse à 20 km/h sur les 55 % restants. Paris entend ainsi : « sensibiliser les habitants à la nécessité de changer leurs comportements vis-à-vis de la voiture ».

Cap ou pas cap ?
La ville, sans doute soucieuse de rester précurseur parmi les précurseurs, va encore plus loin en proposant aux franciliens, non pas un, non pas deux, non pas trois mais bien sept jours entiers sans voiture ou moto. Baptisé « Cap ou pas Cap », ce défi imaginé avec l’Ademe (Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie) Ile-de-France, sera relevé par vingt heureux élus, sélectionnés à l’issue d’un tirage au sort après avoir candidaté en ligne sur le site de la ville (attention la date limite pour postuler est fixée au 2 septembre…).

7 jours de détox
Nos vingt comparses pourront alors s‘initier, du 19 au 25 septembre, aux joies de la mobilité alternative grâce aux partenaires de la ville que sont (liste non exhaustive) : Autolib, Vélib, Stif (pass Navigo), OuiHop, MyGoodLife, Petit Bus… Logiquement si ce traitement de sept jours produit l’effet escompté, le compétiteur francilien en ressortira avec une pleine conscience des facilités que lui apporte la mobilité alternative par opposition à son « véhicule polluant » (selon la nouvelle terminologie adoptée par la ville pour qualifier ce que nous autres incultes continuons d’appeler « voiture » et « moto »).

Zzzzz
La joie des candidats ne s’arrêtera pas là, puisque ceux qui parviendront à relever ce défi auront, de surcroît, la chance d’être reçus à la mairie le 29 septembre pour une cérémonie de remise des prix en présence de Christophe Najdovski, l’adjoint à la maire de Paris bien connu de nos lecteurs (voir la vidéo ci-dessous). C’est alors qu’ils pourront être gratifiés de leurs efforts avec de nombreux lots à gagner parmi lesquels deux vélos pliants —l’un avec assistance électrique, l’autre sans— la visite d’une brasserie parisienne, la dégustation de produits franciliens à l’aveugle ou encore la découverte de ruches urbaines en endossant l’habit d’un apiculteur. Si, si !!!

Croisade
Décidément Paris n’est pas à une blague près dans sa chasse effrénée aux « véhicules polluants ». Il nous tarde que, dans sa – néanmoins louable - croisade contre la pollution, la ville décline le concept en un « 7 jours sans mon chauffage domestique polluant, cap ou pas cap ». Vivement décembre !

 

L’interview de Christophe Najdovski pour motomag.com

Dans la Boutique Motomag.com

- La FFMC vous soutient, soutenez la FFMC en portant ses couleurs !

Publicité
Publicité