Cette lutte pour l’adhérence s’est malgré tout terminée par un « toit » pour l’équipage N° 13. Margot s’est vite relevée mais avec l’épaule droite endommagée... nous lui souhaitons un prompt rétablissement.

Samedi matin ont eu lieu les essais qualificatifs. Les deux séries Ancien et Open se sont enchaînés : à Dijon, le circuit installe pour les motos et sides les « air fence » (des protections complètes et souples) sur les rails de sécurité... Voilà pourquoi les deux manches sont regroupées.

Les surprises du week-end

En Ancien :
- Arrivée en tête de l’équipage Patrick Geffray & Remy Guignard... des figures bien connues du Superbike, des courses en Angleterre, du TT... mais en F2. Patrick nous avait déjà bien fait une petite apparition en classique il y a deux ans à Dijon. Et avait déjà remporté la 1re place... !

- Une 2e place en qualif avec une moyenne de 100 km/h pour l’équipage Pascal & Valérie Thebault sur leur superbe attelage Busch 16’ dans son jus (BMW 1000). En course... eh bien, disons : petit problème au démarrage... Pascal sait bien où chercher les prochaines places.

- Les challengers de Pau (Michel Dormal & Philippe Szendroï) se retrouvent 4e dans les deux courses... Le temps sec leur convenait mieux...

- Et puis le jeune pilote qui monte, avec son papa en passager … Allez, soyons sérieux et respectueux : l’équipage Benjamin & Francis Leboeuf a fait la 2e place en course 1 et la 3e en course 2. Un grand bravo. Qu’ils continuent, cela fait plaisir de voir de plus en plus de jeunes sur ces machines.

En Open :
- Belle progression de Michel Barret & Christophe Breton, qui seront seconds pour la première fois.

- L’équipage Philippe et Tiphaine Gaulard, pour leur 1re course VMA, se sont retrouvés sur le podium Open 2, en 3e place

Pas beaucoup de surprises en revanche avec le trio de tête au scratch :
- Gérald Causse & Freddy Lelubez (Open 2) gardent la tête. Certains les pensent « avantagés par leur F2 », mais ce sont des mauvaises langues. Quand on est bon, on est bon ! Et c’est un plaisir de voir les jeunes devant...

- Marc Laplace & Thierry Vivien (Open 1 châssis court) puis Thierry Pilault & Marie Da Costa (Open 1 châssis long)... Les petits châssis sont effectivement plus adaptés pour la pêche à la grenouille... Ce n’est pas si fréquent.

Mécanique dans les paddocks

Côté mécanique, le week-end s’annonçait difficile. Beaucoup avaient cassé à Pau, il y a trois semaines, et n’avaient pas pu tester leurs travaux de réparation avant de venir. Un exemple, vendredi matin : in extremis, Frédéric Sainton a reçu son moteur réparé et a commencé à le remonter sur le paddock !

Les démonte-pneus et le chalumeau ont travaillé jusqu’à fort tard vendredi soir. Marc Laplace, fort sollicité avec son « bus atelier » devra même mettre un peu le holà pour pouvoir se concentrer un peu sur son propre side et profiter de ses courses.

La fin du week-end n’a pas été plus clémente... Dans la course 2 chez les Anciens, 6 n’ont pas pris le départ et 2 ont été stoppés en course. Deux cas « intéressants » :

- Bruno et Solange Todeschini, à ne pas y croire, ont manqué d’eau sous la pluie battante : leur moteur Koenig a serré.

- Joint de culasse pour Jean Pierre Sanchez et Christophe Guilliot. Après avoir pensé qu’eux aussi avaient manqué d’eau, nous savons maintenant qu’en réalité le vilo s’est cassé en deux. Heureusement, le moteur de rechange permettra à cet équipage d’être au Vigeant les 19 et 20 octobre, pour la dernière épreuve de la saison.

Cohabitation avec les voitures

Et comment cela s’est passé avec les voitures ? Le partage du paddock a été très agréable, avec des visites croisées : les side-caristes qui rechignaient à rouler avec les « caisseux » en redemandent finalement !

Le soleil, disparu le vendredi en début d’après-midi, est revenu à la fin des courses... D’où nos remerciements aux commissaires de piste, qui se sont mouillés tout le week-end. Ne vous y trompez pas : le salut des side-caristes en fin de manche est bien le signe de leur reconnaissance.

Et puis comme La Main Au Panier, en partenariat avec la Mutuelle des motards, était organisateur de la partie side-car des THB, profitons-en pour dire un grand merci à Patrick Quiniou et à son équipe qui a su rendre ce week-end très agréable. Un accueil comme nous n’en avons jamais eu, avec fleurs sur le podium et un podium par course. Un grand merci aussi aux officiels, à l’équipe VMA, à l’équipe du circuit. Leur bonne collaboration nous a rendu transparent tout le travail de coordination, de surveillance et d’intervention.

Odile de La Main Au Panier pour Moto Mag / Photos Michside.be

Publicité

Commentaire (0)

Infos en plus
Publicité