- Paul Léglise et François Chirpaz : un équipage Open bien prometteur... Paul (17 ans) est un grand habitué du grass-track. C’était la 2e course de side-car de vitesse pour cet équipage (la 1re a été disputée au trophée de ligue Charente Poitou sur le circuit de Haute-Saintonge, en juillet). Ils terminent 3e au scratch en course 1... Dommage, la mécanique ne suivra pas et ils déclareront forfait pour la deuxième course.

- Michel Dormal et Philippe Szendroï : depuis qu’ils courent partout en Europe, on s’étonnait bien qu’ils n’aient pas encore montré leur nez et celui de leur Schmidt BMW 1000 cm3.

Trois singes pour un side

Benjamin Leboeuf, dont le passager – son père – a déclaré forfait en dernière minute, a « passé » trois singes dans le week-end. Le singe dit « de remplacement » s’était engagé par gentillesse alors qu’il roulait déjà en Open, mais sans connaître le circuit... Et sans savoir qu’un side à droite, ce n’est pas tout à fait pareil qu’un side à gauche.

Cela n’a pas empêché Benjamin de finir 3e au scratch (cumul des deux courses) : Bravo Benjamin, encore un petit jeune qui monte ! Quant à Francis, ledit père blessé, on l’a poussé dans son fauteuil roulant tout le week-end pour le voir partir sur ses deux pattes dimanche soir… Bizarre, Francis… mais continue la thérapie pour être là à Dijon !

Essais chrono le samedi après-midi

Sides Anciens : Jean-Claude Bigot et Paul Davoust prennent la pole position avec, pour le week-end, le record du tour en side ancien : 1’42’’356 au tour soit 106,5 km/h de moyenne. On ne dévoilera pas leur stratégie, mais visiblement elle était bien étudiée : peu de tours, arrêt, observation des temps... redémarrage. Un truc de pro avec des sourires de complicité.

Derrière, voici les nouveaux : Dormal / Szendroï puis Perlinski / Willot. Sanchez/Amen, en panne au 1er tour, seront autorisés à partir en fond de grille pour les courses. Durand/ Satragno finissent les essais mais de retour au paddock, la boîte rend l’âme. Pour eux, le week-end est fini.

Sides Open : Grille pleine, l’équipage Franck Bajus / Clément Carré, des grands habitués du SBK, n’ont surpris personne en prenant la pole. Par contre, les 4 équipages suivants à moins d’une seconde de Bajus / Carré, ça a été une surprise. Les équipages Christian et Dominique Boé et J.François Azzopardi / M.Ange Pilot s’arrêteront là.

Coupure le samedi soir, avec le traditionnel échange des produits régionaux. Terriblement sympa... Mais revenons aux choses sérieuses.

Course 1 le dimanche matin

Sides Anciens : L’équipage Jean-Claude Bigot/Paul Davoust, partant pourtant de la première ligne, arrivera dernier : problème d’allumage (2 cylindres / 4 cylindres / 2 cylindres...)… Et les revoilà partis pour une bonne séance de câblage électrique.
Trio de tête au scratch : Michel Dormal/Philippe Szendroï, Dominique Bossard/Evelyne Bossard, Steeve Perlinski/Charles Willot. Christian Raynaud/Sabine Raynaud abandonnent sur casse mécanique et ne repartiront pas.

Sides Open : Franck Bajus/Clément, partis en pole position, feront toute la course en tête. Mais Gérald Causse/Freddy Lelubez, en embuscade juste derrière, les doubleront en un endroit « improbable » pour finir vainqueurs 1,8 seconde devant Bajus / Carré. Ensuite, plusieurs petits pelotons qui donnent de l’animation tout au long de la course.

Course 2 dimanche après-midi

Sides Anciens : Jean-Claude Bigot / Paul Davoust subissent les mêmes problèmes d’allumage, ils finiront toutefois quatrième. Trio de tête au scratch : Michel Dormal / Philippe Szendroï, Steeve Perlinski / Charles Willot, Dominique Bossard / Evelyne Bossard... Ca apprend vite les petits jeunes ! On notera les 3 premiers Vintages : Perlinski / Willot, Michel Dufaur / Noël Lambert, Pascal Cloups / Pierre Plas.

Sides Open : Beaucoup de mécanique entre les deux courses. Deux des équipages qui ont mécaniqué repartiront, mais la course se fera avec 6 non partants sur les 21 sides engagés. Léglise / Chirpaz, que nous attendions avec espoir, ne pourra pas repartir.

Au deuxième tour, les spectateurs voient Freddy Lelubez faire des roulades sur le bitume puis regagner le bord de piste en « pas de danseuse »… Moteur cassé, il a levé le bras pour prévenir et, suite à une embardée, s’est retrouvé éjecté. Plus de peur que de mal mais la belle performance s’arrête là. Aux dernières infos, le moteur de remplacement est déjà livré chez Gérald.

Au quatrième tour, l’équipage Georges Liguabue / Adrien Ibanez s’arrête au point bas du circuit dans un énorme nuage bleu : moteur serré. Et alors, et alors… le résultat scratch : Bajus / Carré, Lamargue / Lamargue, Laplace / Vivien. On notera les trois premiers Open 2 : Bajus / Carré, Michel Plateau / , Georges Noël / Stéphane Hubert. Stéphane est un habitué des courses en Belgique et Angleterre.

Retour au calme

Le dimanche soir, le soleil se couche sur le circuit redevenu calme, les 6 équipages qui ne repartiront que le lendemain profitent de la fraîcheur du soir… Et de la bande son de Marcus, bien agrémentée d’un dîner de « restes ». Mais les restes sont à la hauteur du week-end !

Nous tenons à présenter tous nos remerciements à Nadia Boulin et à son équipe du circuit de Pau Arnos pour la super organisation ; tout s’est superbement déroulé malgré la complexité amenée par le brouillard de samedi matin. Un grand merci aussi à l’équipe VMA, aux officiels et aux commissaires de pistes sans qui rien ne pourrait se faire.

Odile de La Main Au Panier pour Moto Mag

Publicité

Commentaire (0)

Infos en plus
Publicité