Freinages et enchaînements sympas mais « piégeux », à deux endroits en particulier : le gauche en léger devers à la sortie de la grande « parabolique » (qui n’en finit pas), juste avant la sortie des stands et l’épingle droite après le départ. Quelques pilotes, sur le mouillé, en ont fait les frais samedi matin (sans conséquence sérieuse) : ça glisse parfois plus qu’on ne le souhaite !

Les séries s’enchaînant de 8h30 à 12h30. La pause déjeuner dure jusqu’à 14h, et rebelote jusqu’à 18 h.

Samedi soir, c’est « apéro dînatoire »… Concert avec deux groupes rock : BPM et Jelly West, reprenant Hendrix, Deep Purple, AC/DC, ZZ Top, etc… De la bonne « musique de jeunes » quoi ! L’ambiance est au rendez-vous.

Dimanche matin, la température est fraîche mais le soleil promis est enfin au rendez-vous. Les roulages se succèdent sur le sec, on met du « gros gaz », ça « s’arsouille » sec. Des visiteurs ont fait le déplacement, beaucoup sont surpris par ces drôles d’engins. C’est la première fois qu’ils voient des sides de piste. Pour le profane, le rôle essentiel du « pass » (pour Passager ou singe) est bien sûr largement commenté.

Après une sortie de piste ou une casse, ça mécanique à droite et à gauche, on s’affaire, on peaufine les réglages ou on « sèche » sur une panne électrique.
Photo de groupe à midi pour la postérité. Après le « casse-croûte », les roulages reprennent, jusqu’à 18 h. Certains ont déjà repris la route, qui sera longue pour les pilotes suisses, italiens, belges ou espagnols, qui n’ont pas hésité a faire le déplacement pour cet événement qui devient une date incontournable de la planète side-car.

Merci à « la Main au Panier »… Odile, Daniel, Christian et tous les bénévoles pour l’organisation de cette quatrième édition des plus réussie. Rendez-vous est déjà pris pour la cinquième : à vos agendas, ce sera les 17 et 18 mars 2012.

Publicité
Infos en plus
Publicité