L’antenne girondine (33) de la FFMC (Fédération française des motards en colère), le Groupement sécurité motard (GSM) et l’antenne 33 de la FBF (Fédération des bikers de France) ont organisé une action de mobilisation et de blocage de la métropole bordelaise, samedi 27 janvier.

Trois cortèges sont partis de Sainte-Eulalie, de Villenave-d’Ornon et de Mérignac pour converger vers la préfecture de la Gironde, avec des arrêts sur la rocade.

Le cortège a rassemblé 3500 motard(e)s et une trentaine d’automobilistes exprimant clairement leur ferme opposition à l’inflation sécuritaire décidée par le gouvernement d’Édouard Philippe. Une délégation a été reçue par le directeur de cabinet, Samuel Bouju.

Les participants dénoncent principalement le renoncement de l’État à entretenir convenablement le réseau routier secondaire et à lutter réellement contre les comportements des conducteurs sous l’emprise de l’alcool, de stupéfiant ou qui utilisent leur téléphone au volant.

Cette mobilisation a été l’occasion, pour la première fois, d’unir les usagers de la route au niveau local.

Texte : Christophe Faverrot / Crédit photo : Michel Leleu

Publicité

Commentaire (0)

Publicité