Deux pays, trois départements, deux régions parcourus au fil de 630 km de routes, pistes et sentiers… les participants de l’édition 2016 du Trail Raid Impérial (TRI) n’ont pas été déçus du voyage !

Du plaisir
Venus de Bretagne, de l’Est, de Belgique et d’ailleurs, les 60 motards et la motarde inscrits se sont fait plaisir sur leurs machines de tous âges, toute marque, du très gros trail à l’enduro.

Il y avait notamment une superbe Yamaha 500 XT et même un side-car ! Ce raid, organisé par Nord Moto Aventure, avait accueilli 22 participants lors de l’édition 2015. Moyennant 115 euros pour un week-end tout compris (camping, repas, ravitaillements, assistance mécanique et logistique), rien n’est laissé au hasard par Luc Mekil, enduriste confirmé et traceur, créateur du TRI, et son équipe.

Sur la route
Dès le vendredi soir, les participants se sont retrouvés à l’hôtel du Manoir à Orchies (59), où le patron, motard, avait organisé l’accueil avec un bon repas et un garage pour les motos.
Le vrai départ s’est fait le samedi à 7h de la Grand-Place de Lille après un briefing et la remise des badges et numéros sur les motos pour les pointages. Profitons-en, Lille n’est pas encore interdite aux motos de quinze ans !

Ornières fatales
Une belle journée de roulage a amené les participants au terrain de cross de Condé-sur-Escaut puis chez Spass Moto Valenciennes, partenaire qui a offert les viennoiseries et cafés avant d’enchaîner en direction de Pierrefonds par des chemins planqués dans l’herbe, la sente en sous-bois et autres traces invisibles à l’œil nu ! Certaines ornières étaient bien cachées dans l’herbe et la glaise bien collante aux roues.

L’arrivée le soir au camping fut récompensée par un excellent cochon grillé accompagné de patates, bière, vin et tarte aux pommes. Chacun a pu raconter ses chutes, ses galères et la joie de se retrouver sur cette épreuve.

Du lourd
Le dimanche, le départ a été donné à 8h pour les vaillants n’ayant pas abandonné suite aux gamelles de la veille. Ils ont alterné les pistes roulantes, les passages en sous-bois, les contournements de troncs d’arbre au milieu des pistes, les ornières cachées, les flaques qui ressemblaient à des gués et, summum après Compiègne, le parcours sur un chemin verglacé, du moins ça y ressemblait fortement… Il s’agissait en fait d’une couche de craie solidifiée avec un peu d’eau. Effet patinoire garanti ! La journée s’est terminée au point de départ à Lille par un pot sous l’orage.

Osez le sentier
Avis aux amateurs, rendez-vous en juin 2017 ! Et si vous avez les crampons qui vous démangent, fin juin, Luc va proposer « trail to the beach », un trajet Lille-Hardelot par les pistes en un week-end, en autonomie avec bivouac.

Contacts utiles
- E-mail : nord.moto.aventure@gmail.com
- Facebook du Trail Rail impérial :
Évènement
Groupes

Dans la Boutique Motomag.com

- Procurez-vous le numéro spécial Maxi Trails 2016 de Moto Magazine

 - 
Publicité

Commentaire (0)

Publicité