Au cœur de l’anneau de Montlhéry se côtoyaient le « Village Vintage » – accueillant de nombreuses marques et sociétés spécialisées dans le commerce et la distribution de produits liés à la moto –, une quarantaine de moto-clubs, les motos du Joe Bar Team tome 1, des Kawasaki de course des années 1970, le team Gérald Moto, etc. Et bien sûr le paddock, dans lequel les pilotes et les autres participants exposaient leurs machines. De quoi régaler la rétine !

Pendant la pause de midi, le groupe les « Bad Men » donnait un concert de rock aux accents des plus british.

Essais gratuits sur le routier !

Cerise sur le gâteau, le fameux et incroyable circuit « routier » de Montlhéry était pour l’occasion ouvert exceptionnellement, afin de permettre à des marques modernes de motos de caractère de faire essayer gratuitement leur gamme. Ducati, Triumph et BMW étaient présents.

Pour la toute première fois à l’essai, était proposée la gamme de la nouvelle marque française : Avinton, anciennement Wakan ! Parmi les animations annexes, une tombola gratuite était organisée, avec comme lot le nouveau casque GPA Carbon Air !

En guise de bouquet final, cette belle journée s’est clôturée par une parade qui regroupait tous les participants.

Merci à Nicolas Sonina et son équipe, aux bénévoles, aux commissaires, aux 30 militants de la FFMC (accueil, consigne de casques gratuite, placement parking) pour cette journée exceptionnelle. On en redemande !

LE PASSIONNÉ DE MÉCANIQUE


Michel Lepage, 63 ans, retraité, technicien de maintenance, à l’origine ajusteur outilleur est un grand passionné. Depuis son plus jeune âge, il récupère, restaure et collectionne des motos des années 1920 à 1970. Combien ? Il ne compte plus ! S’il a participé à des rallyes auto, cela fait maintenant 25 ans qu’il roule en « démo ». Il a fait toutes les Coupes Moto Légende, dont les premières à Montlhéry, et comptabilise 7 tours de France Moto.

C’est avec une magnifique réplique de NSU 250 Sport Max de 1955 qu’il a fait le déplacement à Montlhery pour l’Iron Bikers. Il « sortira » sa Norton Commando pour le Ton Up, à Lurcy-lévis, les 21 et 22 juin prochains.

ALEXIS TOMBOIS, LE « JEUNOT »


À 34 ans, c’est la première fois qu’il pose les roues de sa Yamaha 350 RD de 1973 sur cette piste. Même s’il s’est « sorti » à l’épingle du Faye (sans gravité), ce « diable d’avocat » – c’est son job – est ravi d’être là.

Faut dire qu’il attaque, le garçon ! S’il participe à des démonstrations comme celle-ci, il court surtout en VMA (championnat motos anciennes). Non sans résultat, puisqu’il s’est classé 4e du championnat 2011 en catégorie 350 Classic ; et rien que pour cette année, il a terminé 4e à Croix-en-Ternois et 1er à Nogaro. On lui souhaite autant de succès pour la suite !

Publicité

Commentaires (3)

Infos en plus
Publicité