Grosse chauffe au SERT

Plusieurs heures durant, le Suzuki Endurance Racing Team a enchaîné les arrêts au stand pour un souci de chauffe moteur. Le team de Dominique Méliand a finalement décidé de démonter complètement le moteur pour résoudre le problème. Le but reste de repartir à tout prix pour amasser des points pour le championnat. Le SERT repart finalement en 52e place, la nuit sera longue.

Grosses chutes

Quelques minutes avant 21 heures, la safety car sort une nouvelle fois pour arrêter la course. Plusieurs machines (n°24, 77, 20, 66, 24 et 411) seraient impliquées dans un accident dans le virage du musée. Une perte d’huile de la Kawasaki n°46 du Team Flembbo serait à l’origine de l’accident. Après plus de 15 minutes d’arrêt, la course peut repartir.

En catégorie Superstock, c’est la Suzuki n°59 du team Motor Event qui tient la tête (7e position) devant la n°68 du Atomic Motor Sport et la Yamaha n°9 du team DG Sport.

Si la course s’arrêtait à cet instant, le Monster Yart serait champion du monde en EWC. Mais la nuit finit de tomber sur le circuit Bugatti et tout laisse penser que rien ne sera joué jusqu’au dernier moment.

Publicité

Commentaire (0)

Infos en plus
Publicité