Les Trophées Jumeaux, qui rendent hommage chaque année au pilote disparu Gérard Jumeaux, sont taillés sur mesure pour les passionnés de roulages à l’ancienne.

Dans une ambiance course des années 70, ce sont 390 engagés, dont 28 side-cars, qui sont venus se mesurer, durant un long week-end dans l’ensemble ensoleillé, du 18 au 20 septembre, au circuit Carole (Seine-Saint-Denis).

Recette
Ambiance Continental Circus, sans prise de tête, la fête, la bonne humeur, en famille, entre copains, sur la piste et sur les paddocks, l’entraide mécanique... telle est la recette des Trophées Jumeaux.

De tout
De vraies machines de course, des coursifiées, des répliques, des side-cars et autre bitza, pilotes aguerris et amateurs se sont régalés sur le circuit Carole, qui accueille l’épreuve depuis 2013.

Du 50 Testi, en passant par l’Aermacchi Ala d’Oro 350, la Triumph Rickmann Metiss 750, ou un side Suz 1100 GSG… peu importe le flacon, l’important est de venir rouler. En toute amitié bien sûr, car cela reste de la démonstration !
5 roulages sur deux jours, pour 9 séries étaient proposés. Ceux qui avaient pris l’option vendredi après-midi avaient la possibilité d’effectuer un 6e roulage

Grands noms
Parmi les fidèles et les inconditionnels, des pilotes belges, allemands, hollandais, britanniques, avaient fait aussi le déplacement. Des habitués et coureurs comme Ron Chandler, Michel Baloche, Jean-Paul Passet, Yves Génies, Jean-Claude Selini, Hassaine Badi, Hugo Marchand, étaient présents pour cette édition.

Et cette année, cerise sur le gâteau pour le plaisir des 2.000 spectateurs, un paddock spécial anglaises, animé par le Triton Club de France, était proposé.

Déjanté
Et bien évidemment, samedi soir, la photo de famille traditionnelle sur la piste, avant la remise des Trophées (déjantés) et le désormais fameux lancé de sardines (grillées et en boîte !) pendant l’apéro géant.

Comme chaque année, ce rassemblement s’est clôturé avec la dernière série de side-cars, avec départ GP donné par un Joël Enndewell, comme au bon vieux temps.

Merci à toute l’équipe des Trophées Jumeaux, aux 50 bénévoles et commissaires de piste, aux militants des antennes de la Fédération française des motards en colère de l’Ile-de-France qui assuraient l’accueil, au speaker Thierry Jallet...

Et à l’année prochaine, probablement les 16/17/18 septembre 2016 (à confirmer).

Pour voir plus de photos : Le blog de frico

Dans la Boutique motomag.com

- Le chrono ne ment pas…2 de Steven Casaer (réglage de la moto)
- Le chrono ne ment pas…1 de Steven Casaer (le pilotage)

Publicité

Commentaire (0)

Publicité