En images

17e balade des eurodéputés : pas d’âge… 17e balade des eurodéputés : inscriptions 17e balade des eurodéputés : consignes

Cette 17e édition était organisée par la Fema (Fédération européenne des associations de motards), soutenue par l’Acem (Association des constructeurs européens de motos) et la Febiac (Fédération belge de l’automobile et du cycle). Elle a rassemblé une centaine de motos et quarante acteurs du Parlement (députés, attachés parlementaires, membres de la Commission européenne…), des chiffres en hausse selon les organisateurs. À souligner qu’un seul représentant français, l’assistant du député Dominique Riquet, était présent.

Balade
Le cortège, en compagnie de bénévoles des antennes de la FFMC 59, 62 et même un de la 22, a pris la route pour un parcours d’une durée d’une heure vingt, à travers les rues de Bruxelles.

Promo
Cette opération, dont le but est de faire la promotion du deux-roues motorisé et du potentiel de ce mode de déplacement dans les villes et agglomérations congestionnées auprès des acteurs du Parlement Européen s’est déroulées sans encombre.

Positif
Même si la participation des eurodéputés est encore fébrile, les contacts pris par la Fema seront certainement utiles pour poursuivre son travail de lobbying auprès des décideurs et influer les lois.

Cette année, il est intéressant de noter que ce travail a permis d’introduire un certain nombre d’amendements au projet d’harmonisation du contrôle technique européen, vote qui a eu lieu le 2 juillet 2013.

Texte et photos : Guy Catteau

Publicité
Publicité