Espace abonné

NOUS SUIVRE SUR LE WEB

flux RSS Motomag Nous suivre sur Facebook Twitter avec Motomag Google+ avec Motomag Chaîne YouTube Motomag

Abonnement et réabonnement à Moto Magazine et ses Hors-Séries

RECEVEZ LA NEWSLETTER

Etapes et hébergements Moto Magazine

 Petites annonces 

Questionnaire occasion

Promo Boutique

Vos blogs

Créer un blog


Casque d’âne

ANNUAIRE DES MOTARDS

Fédération Française des Motards en Colère

En ce moment vous discutez de

Voir tous les débats de Motomag


Articles les plus lus

Thèmes les plus populaires

1938/1938
1785/1938
1436/1938
1344/1938
1242/1938
753/1938
707/1938
679/1938
573/1938
568/1938
555/1938
547/1938
498/1938
464/1938
356/1938
340/1938
318/1938
313/1938
306/1938
303/1938
277/1938
274/1938
233/1938
213/1938
motomag.com
Essais

Kawasaki 1400 GTR
 Essai 

 

2007

Catégorie

Routière / GT

Cylindrée

1001 et plus
Kawasaki 1400 GTR

La Kawasaki 1400 GTR utilise une partie cycle et un moteur dérivés de la 1400 ZZR.
- Si son moteur et sa protection nous laisse sur notre faim, son confort, son équipement et son tarif sont séduisants. (+Vidéo)

Suite de l'article >>>

POUR CONTRE
+ Partie-cycle - Moteur creux sous 4 500 tr
+ Confort - Valises latérales hautes
+ Garantie 3 ans ou 100 000 km - Poids à l’arrêt
EN IMAGES

Commentez l'article (185 commentaires)

Salut ! un petit souci avec ma gtr 2009 , quand je rétrograde de 3 em à 2 em et même en roulant en 1er que quand je freine il y a comme un bruit de craquement ( par moment ) est-ce normal , est ce dû à son poids , peut-être à l’abs..ou alors au faite qu’elle est débridée !!!!!!!!!!!! (...)

Dernière petite annonce Kawasaki

Voir LA COTE

VOTRE DEVIS D'ASSURANCE EN LIGNELe tarif de l'Assurance Mutuelle des Motards

Dans nos éditions

- Commandez l’essai Grand Format de la Kawasaki 1400 GTR réalisé avec le concours d’un possesseur de Yamaha 1300 FJR, de BMW K 1200 GT et d’une ancienne Kawa 1000 GTR
- Voir l’essai comparatif de la Kawasaki 1400 GTR face aux Honda 1300 Pan Européan, BMW R1200RT, Yamaha 1300 FJR et Moto Guzi 1200 Norge

Plus sportif (même base moteur)
- Voir l’essai comparatif de la Kawasaki ZZR 1400 face à la Suzuki 1300 Hayabusa et la Honda CBR 1100 XX de Moto Magazine (avec un encadré consacrée à l’alternative hypersport avec la Yamaha 1000 R1). A commander en ligne.

Et pour rouler
- Commandez le Hors-Série Balades 2007

Consultez aussi sur le site :

- l’essai en Allemagne de la version full power Kawasaki 1400 ZZR
- l’essai de la Kawasaki ZX12-R

FICHE TECHNIQUE

- Moteur Type : 4-cylindres en ligne refroidi par eau, 4T, 2 ACT, 4 soupapes par cylindre ; Cylindrée (al. x cse) : 1352 cm3 84 x 61 mm) ; Puissance maxi : 106 ch (78,2 kW) à nc tr/min ; Couple maxi nc ;
- Transmission Boîte de vitesses 6 rapports ; Transmission finale par cardan

Tags

Kawasaki - Essais
Tip A Friend  Envoyer par email   Afficher une version imprimable de cet article Imprimer  

Selon Kawasaki, le quatre-cylindres de la moto de série la plus puissante du monde (au moment de l’écriture de ces lignes) à été retravaillé pour plus de couple à bas et moyen régime.
- Pour mémoire, le moteur de la Kawasaki 1400 ZZR, en version française, délivre une puissance maxi 106 ch (78,2 kW) à 9.500 tr/min et un couple maxi 11,6 m.kg (114 N.m) à 4.500 tr/min.
- Ceci dit, lors de notre essai, le moteur de la GTR s’est avéré très souple mais plutôt vide de sensation sous les 4 500 tr/min, ce qui pénalise les reprises et l’agrément de conduite. Impression renforcée par une démultiplication longue, le sixième rapport faisant même office d’overdrive finalement rarement enclenché. Une fois passé le cap des 5 000tr/mn, la GTR donne de la voix jusqu’à 7 500 tr/min pour ensuite se calmer jusqu’à la zone rouge, version bridée oblige.
- Le cardan, à la cinétique particulière, lié au bras oscillant est nouveau (voir photo). Et c’est un sans faute, l’ensemble de la transmission y compris la boîte sont d’une douceur idéale.

Partie cycle
- Le châssis est lui aussi basé sur la ZZR. Il s’agit d’un cadre monocoque, partagé également avec la Kawasaki ZX-12R.
- Le réservoir se prolonge sous la selle, afin de mieux centrer les masses. La fourche inversée est réglable et l’arrière se règle depuis une molette accessible sous le repose-pied passager.
- Une réussite côté comportement, la moto étant particulièrement confortable et facile à mener. Elle avale les courbes des départementales viroleuses avec un réel bonheur.
- Seule en conditions extrêmes (vitesse maxi) se montre-elle sensible au revêtement de la route et aux rafales de vent, laissant apparaître une légère oscillation du train arrière.

- Le freinage de cette Kawasaki est équipé de l’ABS en série, de disques à pétale et d’étriers radiaux à l’avant.
- Bien que dépourvue de couplage comme sur une Honda Pan European, ou d’assistance au freinage comme une BMW série K ou R, la GTR dispose d’un bon système anti-blocage et offre une puissance de ralentissement en accord avec sa vocation.
- Sur l’angle, la moto ne se redresse pas en prenant le levier. Deux doigts suffiset à actionner efficassement l’avant et la réponse du frein arrière s’avère très fine, agréable quand il s’agit d’asseoir la machine à l’abord de logues courbes.

Equipement
- En terme d’équipement, les valises sont de série, la bulle est réglable électriquement hélas sans réussir à supprimer les remous dans le casque et sur les épaules (il faudra avoir recours à l’option bulle haute pour améliorer significativement les choses), les pneus sont équipés de sondes de pression lisible au tableau de bord et il y a une prise pour un équipement électrique externe. Enfin, la GTR inaugure pour la marque un système de mise sous contact (sans clef) remplacée par un petit boitier qui communique avec la moto dans un périmètre de deux mètres autour de la moto. Pratique, mais un peu gaché par l’obligation d’une clef classique pour actionner les serrures des valises et du réservoir.

- Conclusion
- Dotée d’une partie cycle affûtée, peu gourmande en carburant (6,3 l de moyenne durant notre essai), la Kawasaki GTR est en retrait sur deux plans fac à la concurrence : une protection du buste limitée et un manque de "gnaque" sous la barre des 4 500 tr/min.
- Son prix est en revanche un atout (1 000 à 2 000 euros de moins que ses concurrentes, de quoi ré-investi dans une bulle haute) associé à une garantie 3 ans ou 100 000 km.

 - 12/10/2007

Fonds d'écran
fond
Nos derniers articles

Kymco Xciting 400i : le plus « sportif » des moyennes cylindrées

Dans sa catégorie, ce scooter taiwanais Kymco offre des performances dynamiques dignes de ses concurrents. Il doit cependant mieux faire en terme de protection et de rangement

Morini 501 Excalibur : routier mais délaissé !

La Moto-Morini 501 Excalibur, bonne routière par ses qualités dynamiques et son confort n’a pas connu le succès qu’elle aurait mérité.

Honda CB 650 F : un roadster posé

Nouveau 4-cylindres, châssis inédit, la CB 650 F devient le porte-étendard de la gamme roadster moyenne cylindrée chez Honda. Facile et agile, cette moto manque pourtant un peu de piquant.

Rieju City Line 300 : l’alternative espagnole

Spécialisée dans les petits cubes et la moto 125, la firme espagnole Rieju se lance désormais sur le marché du scooter GT. Dans sa nouvelle gamme, un 300 cm3 baptisé City Line, d’origine italienne, revu aux standards catalans : olé olé !

Triumph 1700 Thunderbird LT : pas encore du tonnerre

Pensée pour le voyage, la Triumph 1700 Thunderbird « LT », pour « Light Touring » assume bien son rôle. Mais dans un confort qui confine presque à l’ennui, par manque de sensations mécaniques.

Nous suivre sur
le web