La FFMC a-t-elle des infos à propos de la date à laquelle le gouvernement va publier les règlements autorisant les motos de plus de 100 chevaux à circuler sur les routes françaises ?
La FFMC est logée à la même enseigne que l’ensemble de la filière moto et des motards. Elle ne peut que déplorer et condamner fermement le silence des autorités à ce sujet. Ce silence n’a que trop duré, surtout avec les conséquences économiques et sociales très préjudiciables qu’il provoque depuis le 1er janvier 2016.

Depuis plusieurs mois, on se situe dans une zone de flou « artistique » qui plonge le marché moto dans le doute. Pire, certains motards sont propriétaires d’une machine neuve et ne peuvent l’utiliser. Qu’est-ce que cela t’inspire ?
Un énorme gâchis ! Ce flou artistique dure depuis le début 2015 où il aurait été très simple d’anticiper cette fin des 100 chevaux et le règlement européen 168/2013. Mais le pouvoir politique a traîné avec les conséquences que l’on connaît.

Si gouverner c’est prévoir, alors nous sommes face à des responsables politiques qui font preuve d’une légèreté inacceptable à l’égard d’un secteur économique mais aussi et surtout à l’égard d’usagers soumis au bon vouloir de nos gouvernants.

La non-publication des règlements relève-t-elle d’une certaine lenteur administrative ou d’une volonté politique de freiner le débridage ?
Il n’y a pas eu de lenteur administrative au moment de publier le règlement sur l’expérimentation des 80 km/h dans trois départements, ou l’arrêté de détention d’un gilet jaune ! Alors non, je ne crois pas à cette possibilité.

Le problème est que nos responsables politiques ne voient la moto que sous un aspect sécuritaire, ce qui est une spécificité bien française au même titre que l’idiotie d’avoir corrélé retrofit et ABS. Et dans le cas présent, la FFMC demande à Madame Royal de mettre fin à cette incongruité en communiquant une date précise sur la fin d’une loi qui n’a que trop duré !

Compléments d’information

- 100 chevaux : fin du suspens pour les motos Euro 3… dans quelques semaines
- 100 chevaux : les internautes en colère
- L’interview de Jérôme Lambert, député de Charente
- L’interview d’Éric Antunes, président de KTM France

Dans la Boutique Motomag.com

- La FFMC vous défend, soutenez-la en portant ses couleurs !

Publicité
Publicité