En images

visuel visuel visuel visuel visuel visuel

C’est sous la grisaille qu’environ 900 motos orléanaises et montargoises ont fait du ramdam à travers l’agglomération du chef-lieu du Loiret, le 16 avril.

Partis du sud d’Orléans, les motards encadrés par la FFMC45 et la police, ont fait quelques arrêts importants devant 3 centres de contrôle technique, sur le pont Royal, bloquant ainsi les automobilistes et le tram, mais également sur une voie rapide où un radar s’est retrouvé emmailloté d’un joli sac poubelle !

Dans une ambiance égayée de klaxons et de rupteurs, le cortège a parcouru une trentaine de kilomètres et crié son désaccord avec ce contrôle technique qui leur pend au casque. A. Baillavoine, coordinateur de la FFMC45, nous dira que seulement 0,3 % des accidents de 2-roues seraient dus à l’état technique du véhicule, citant l’étude européenne Maids.

Les automobilistes, patients, ont plutôt bien compris leur désaccord et certains ont même applaudi leur action !

Gaëlle Guedon, correspondante à Orléans

À lire : Les raisons de la colère des motards
Tous les comptes-rendus des manifs des 16 et 17 avril

Dans la boutique motomag :

- Commandez le T-shirt Stop au contrôle technique

Publicité

Commentaire (0)

Publicité