Accueil > En attente de décision > Biocarburants : la Suède carbure au bœuf bourguignon

Biocarburants : la Suède carbure au bœuf bourguignon

lundi 6 novembre 2006

En 1990, la ville suédoise de Linköping cherche une alternative au diesel pour les transports collectifs. La municipalité hésite entre l’électricité et le gaz. Pour des raisons de coût, l’électricité est écartée ; et la ville n’est reliée à aucun réseau de gaz naturel. Le biogaz, obtenu par macération de vin et de bœuf, est retenu.

Moins grossièrement, le biogaz de cette ville de 82.000 habitants est issu de la fermentation de déchets organiques provenant des abattoirs, des quelques 6.000 tonnes de vin et alcool saisies chaque année par les douanes, ou encore d’ordures de l’industrie pharmaceutique. Un choix surprenant, mais qui semble viable.

Annuellement, six millions de m3 de biogaz (le quart de la production nationale) résultent de cette opération, effectuée dans une station de traitement ouverte en 1996. Soit autant de litres de carburant. L’utilisation de ce nouveau combustible s’est depuis étendu aux voitures.

Et la moto dans tout ça ?
Le problème de la raréfaction des énergies fossiles n’est pas récent, et l’avantage des biocarburants est qu’ils sont renouvelables.

La plupart des constructeurs automobiles se penchent, depuis quelques années seulement, sur la question. Les constructeurs moto semblent, eux, rester à la traîne. Ils nous proposent certes des merveilles de technologie, mais le taux de rejets polluants de nos motos, CO2 mis à part, reste inacceptable. Et les projets de moteurs à carburants alternatifs restent anécdotiques.

Pourtant, en raison de la disparition annoncée des énergies fossiles, les recherches en ce sens doivent se développer. Faute de quoi, rouler à moto risque de devenir une passion obsolète.

G. Acerra

(source Libération)

À lire dans Moto Magazine :

- Dans le n°225 (mars 2006), lire le dossier « Environnement : le point sur les émissions polluantes des deux-roues », commandable en ligne.

- « Flex Fuel, un carburant bio, mais pas pour la moto » paru dans le n° 232 de novembre 2006 commandable dans la boutique de motomag.com et disponible en kiosque.

Un message, un commentaire ?

D'accord pas d'accord, Réagissez!

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexion s’inscrire mot de passe oublié ?