Accueil > En attente de décision > Vente moto italienne 2006 : Forza Scooteria

Vente moto italienne 2006 : Forza Scooteria

jeudi 12 avril 2007

En Italie, le scooter cartonne : en 2006, sept modèles se placent devant la première moto. De l’autre côté des Alpes, le volume des ventes de deux-roues motorisés est décidément impressionnant, comparé au reste de l’Europe.

JPEG - 23.3 ko
L’Italie, le royaume du scooter. Sur ses terres, avec le Liberty 125 (photo), Piaggio se fait griller la première place du podium des ventes par Honda, pour un écart de 978 unités.

Honda, vainqueur aux points
En Italie, le Honda SH 150 fait un carton monumental avec 28.813 unités immatriculées en 2006. Première vente française, le X Max 125 n’en affiche que 7549. Le Piaggio 125 Liberty, trace dans la roue du Honda avec 27.835 unités. « Petit troisième », le Honda SH 125 s’est tout de même vendu, en 2006, à 14.187 exemplaires. Dans ce pays où Vespa (donc Piaggio) a réinventé le scooter, ce sont d’ailleurs sept de ces engins qui précèdent la première moto au top cent des immatriculations italiennes.

Piaggio, challenger sur ses terres
Par ordre, la quatrième place revient au Piaggio 250 Beverly (13.581 unités) Suivi par les Yamaha X Max 250 (11.765) et T Max 500 (11.475). Petit joueur, le 400 Burgman trouve allègrement 8443 preneurs. Première moto, la 600 GSR n’arrive qu’en 8e position avec un chiffre (7595 unités) un peu supérieur, même à la première vente française. Quasi-égalité pour la 600 Hornet avec 7580 exemplaires vendus. La dixième place (7044 unités), à laquelle nous nous arrêterons, revient encore à un scooter : le Yamaha Majesty 400. Ceci reste toujours plus que la seconde vente française, la Yamaha 125 YBR (6597 unités).

La faute au climat
Pour conclure, 446.767 plus de 50 cm3 ont été immatriculés en Italie en 2006, contre 258.355 en Espagne. La France n’étant que troisième avec 229.364 immatriculations. Évoquer d’éventuelles conditions climatiques pour expliciter cette maigrichonne troisième place serait un peu léger. Sauf peut-être s’agissant du climat politique défavorable régnant vis-à-vis du deux-roues motorisé dans les divers ministères français concernés.

Pascal Girardin

Voir aussi :

- Vous abandonnez la voiture pour le 125 cm3 (moto ou scooter) ? Vous passez le permis ? Commandez en ligne « Deux-roues en ville », un guide indispensable pour tous ceux qui débutent.

Un message, un commentaire ?

D'accord pas d'accord, Réagissez!

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexion s’inscrire mot de passe oublié ?