Accueil > En attente de décision > Un parti politique belge contre les radars automatiques !

Un parti politique belge contre les radars automatiques !

jeudi 5 octobre 2006

Arnaud Kempeners, citoyen belge, a décidé de créer un parti politique pour se présenter aux prochaines élections provinciales dans le district de Wavre (Wallonie), le 8 octobre prochain. Son parti, Non aux radars, entend lutter à son modeste niveau contre la politique du « tout-répressif », qui a de plus en plus de succès auprès des dirigeants européens. Et par extension, auprès des électeurs.

Arnaud, qui a mené seul son projet, est réaliste : « Il est parfaitement clair que je ne serai pas élu. » Mais, optimiste, il veut croire que « les petits partis politiques non élus ont (…) la possibilité d’influencer la politique des grands partis ».

Le choix du nom du mouvement n’est pas anodin. L’intitulé, « non aux radars », sous-tend l’opposition de son créateur à « la politique de sécurité routière incohérente, tâtonnante et dangereuse qui fustige la vitesse comme seule responsable des accidents ». Il déplore de même « la diminution de la protection de la vie privée par un fichage systématique (…), même sans condamnation ».

Ce dernier point nous renvoie à la réalité de la situation en France avec le FNAEG (voir motomag.com du 26/09/06).

Un engagement citoyen
Enfin, Arnaud Kempeners rejoint une revendication chère à la FFMC quant à l’amélioration de la sécurité routière : l’introduction d’une éducation sur le sujet dès l’école. Signalons que Non aux radars ne se revendique d’aucune influence politique. Un engagement citoyen qui méritait bien quelques lignes d’encouragement.

G. Acerra

- Le programme de NONAUXRADARS est disponible à l’adresse suivante : http://nonauxradars.skynetblogs.be/

Un message, un commentaire ?

D'accord pas d'accord, Réagissez!

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexion s’inscrire mot de passe oublié ?