Accueil > En attente de décision > Toulouse : bon rendement estival des radars

Toulouse : bon rendement estival des radars

vendredi 1er septembre 2006

Cette année, du 1er juin au 4 septembre, la vitesse sur le périphérique toulousain a été abaissée de 110 à 90 km/h. Cette mesure visait à réduire la pollution dans le cadre du Plan de protection de l’atmosphère. Le résultat de la mesure ne sera connu qu’en octobre. Il est cependant déjà certain que les radars automatiques ont flashés bien plus qu’en moyenne.

Des capteurs de circulation et de pollution ont été installés sur la rocade au niveau de Rangueil. Ils ne seront retirés que le 4 octobre, afin de mesurer le réel impact de la réduction de la vitesse autorisée sur la pollution atmosphérique. La vitesse sera, elle, remontée à 110 km/h le 4 septembre. Ce qui laissera un mois pour effectuer la comparaison.

De leur côté, les radars toulousains n’ont jamais été aussi « efficaces ». Dès le mois de juin, les neuf appareils de l’axe circulaire ont enregistré une hausse importante d’activité. Le radar de Rangueil possède le rendement le plus significatif. Habituellement, il enregistre en moyenne une centaine d’infraction par semaine. Au mois d’août, il a totalisé 2.500 infractions. Pour la seule première semaine de juin, il a constaté plus de mille excès de vitesse.

Même si, logiquement, l’impact de l’abaissement de la vitesse autorisée sur la pollution devrait être réel, il n’est toutefois pas encore avéré. En revanche, celui sur le permis et le porte-monnaie de certains usagers de la route ne fait aucun doute.

G. Acerra (source AFP)

Commandez en ligne le dossier sur le "Business de la répression et le salon de la police...!" paru dans Moto Magazine

Un message, un commentaire ?

D'accord pas d'accord, Réagissez!

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexion s’inscrire mot de passe oublié ?