Accueil > En attente de décision > Remontée de files : Le « non sans discussion » de Sarkozy

Remontée de files : Le « non sans discussion » de Sarkozy

mercredi 21 mars 2007

Motomag.com s’est procuré, auprès de la FFMC Paris-Petite Couronne, le non sans discussion de Nicolas Sarkozy à Bertrand Delanoë, sur l’idée de la reconnaissance de la circulation des motos entre les files de voitures. Un document éloquent…

La remontée de file, une pratique courante. La « Charte des 2RM » (Motomag.com 20/03/07) énonce la manière la plus sûre de recourir à cette méthode anti-bouchon. Et un motard qui remonte les files prudemment s’en sort sans accroc. Le maire de Paris, Bertrand Delanoë, l’a compris. Pas le ministre de l’Intérieur, Nicolas Sarkozy !

JPEG

Sarkozy : obstiné et fermé
Début 2006, la mairie a sollicité la préfecture de police de Paris pour qu’elle signe la charte. La préf’, dépendant du ministère de l’Intérieur, a refusé. Delanoë s’en est ému par courrier à Sarkozy. La réponse de celui-ci est éloquente :

« Je considère pour ma part qu’il n’est pas envisageable qu’une charte locale, quel que puisse être au demeurant l’intérêt de certaines de ses dispositions, fasse la promotion de pratiques non autorisées, écrit le ministre de l’Intérieur. Il revient au Code de la route et à lui seul de préciser les règles applicables à l’ensemble des usagers ou à certaines catégories. Y déroger par le biais d’un document sans valeur normative reviendrait à installer une insécurité juridique, particulièrement préjudiciable en cas de sinistre. Or, je pense qu’en la matière nous avons en commun l’objectif d’assurer la sécurité de l’ensemble des usagers de la route. »

On comprend la préoccupation de sécurité. Mais on comprend moins que le ministre de l’Intérieur ne veuille en aucun cas expérimenter la légalisation de la circulation inter-files. Ni même discuter de ce sujet avec des experts. Aveuglé par sa politique répressive, fermé à tout échange, Nicolas Sarkozy ne voit pas que, sur toutes les « voies rapides » embouteillées de France, les automobilistes et les motards ont pris les devant.

Les représentants des motards sont satisfaits de la signature de la charte, et espèrent qu’elle contribuera à faire évoluer les mentalités. En premier lieu, celle d’un certain ministre de l’Intérieur.

Nicolas Grumel

Un message, un commentaire ?

D'accord pas d'accord, Réagissez!

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexion s’inscrire mot de passe oublié ?