Accueil > En attente de décision > Radars automatiques : les panneaux fidèles au poste

Radars automatiques : les panneaux fidèles au poste

vendredi 29 juin 2007

JPEG - 34.9 ko
Sauf nouveau changement de cap, ces panneaux devraient continuer à faire partie du paysage.

Jeudi 28 juin 2007, Dominique Bussereau, le secrétaire d’État chargé des Transports, a annoncé que les panneaux indiquant les radars ne seraient pas supprimés.

C’est sur les ondes de RMC que Dominique Bussereau a fait marche arrière par rapport à ses premières déclarations sur le sujet. « On peut se demander si à un moment, il ne faut pas les supprimer » s’interrogeait-il « à titre personnel » (voir motomag.com 23/05/07 et 30/05/07).

Un revirement d’opinion, s’il s’avère qu’il est bien suivi d’une non suppression, qui ne sera pas du goût de tous. À l’image de l’éminent professeur Got, spécialiste ès sécurité routière et proche de la LCVR (Ligue contre la violence routière). Ce dernier n’avait pas caché voir d’un bon œil la suppression des panneaux.

Mais l’homme, qui abonde dans le sens de la mise en cause de la vitesse comme principale cause des accidents, possède d’autres solutions à proposer au gouvernement : la multiplication des radars automatiques mobiles, sur le bord des routes et en voitures banalisées.

« On peut descendre à 3.000 morts par an assez facilement, mais on ne le fera que si la dissuasion de l’excès de vitesse porte sur tout le réseau, en particulier le réseau secondaire où il y a toujours la moitié des morts » affirmait-il, la veille de la déclaration du secrétaire d’État.

Reste à savoir si ce dernier, qui est loin d’être l’unique décideur, ne changera pas de nouveau d’avis sous peu…

G. Acerra

- Commandez en ligne notre Dossier Sécurité routière et répression : Ce qui nous attend sous Sarkozy

Un message, un commentaire ?

D'accord pas d'accord, Réagissez!

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexion s’inscrire mot de passe oublié ?