Accueil > En attente de décision > Nice : Des scooters volés voguaient vers le Sénégal

Nice : Des scooters volés voguaient vers le Sénégal

vendredi 22 juin 2007

Le lundi 3 juin 2007, des policiers au nez fin ont démantelé un trafic international de recel de scooters masqué par une association humanitaire. À la suite de presque cinq mois d’investigation, ils ont interpellé deux des trois jeunes Niçois à l’origine de cette pseudo association caritative.

JPEG - 32.1 ko
Sur la première marche du podium des vols de scooters en France, le Yamaha 500 T Max était aussi très prisé de l’association douteusement caritative.

Association à double rouage
Cachés dans des conteneurs d’appareils électroménagers expédiés au Sénégal à des fins caritatives, les scooters étaient réceptionnés par un garagiste local qui les revendait.

Un T-Max, placé au top des scooters volés, était achetés 1000 euros par les têtes pensantes aux petites mains du réseau. Pour un 125 cm3, il fallait compter sur 300 euros. Quelques mètres cubes au fond du conteneur suffisaient à entreposer jusqu’à dix scooters.

Le seul conteneur intercepté aurait pu rapporter 60.000 euros aux commanditaires. Ce commerce illégal a permis à l’association de prendre une ampleur très lucrative suivie d’une peine moins attractive… Deux de ses membres, placés sous mandat de dépôt, en ont fait les frais.

Fanny Souville

(source Nice Matin)

Dans Moto Magazine et sur motomag.com

- Dans le cadre des essais longue durée, Moto Magazine a démonté un T Max de 140.000 km. Retrouvez son bilan mécanique dans le n° 237 de Moto Mag (à commander en ligne)

- Tenté par un T Max d’occasion ? Retrouvez l’essai du T Max millésime 2001 sur MotoMag.Com

Un message, un commentaire ?

D'accord pas d'accord, Réagissez!

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexion s’inscrire mot de passe oublié ?