Accueil > En attente de décision > Mortalité routière en baisse en juillet : saints radars !

Mortalité routière en baisse en juillet : saints radars !

jeudi 3 août 2006

Les résultats de l’accidentologie pour juillet 2006 font état d’une baisse de 25 % des morts sur les routes de France. Soit 153 décès de moins qu’en 2005. Des chiffres provisoires, puisqu’ils sont annoncés moins de trente jours après la fin de la période concernée. Depuis janvier dernier, la France a pourtant abandonné le comptage à six jours. Ce bilan permet toutefois de continuer à vanter les bienfaits des radars automatiques… et justifier la pose de nouveaux appareils.

« Les progrès enregistrés ce mois-ci portent essentiellement sur la diminution de la gravité des accidents, ce qui s’explique avant tout par un meilleur respect des limitations de vitesse. » La vitesse est encore mise en avant. Mais, par cette declaration, Dominique Perben admet implicitement (involontairement ?) qu’elle constitue surtout un facteur aggravant. Pas forcément une cause principale des accidents de la route.

Cependant, la pose des radars automatiques ne cessera pas, puisque présentés comme un « dispositif de prévention et de dissuasion » par le ministère des Transports.

Publié début mai, un rapport de l’Observatoire national interministériel de sécurité routière (ONISR) conforte le ministère des Transports, plus que soutenu par celui de l’Intérieur, dans son choix. Il affirme que les trois quarts de la baisse des accidents de la route, depuis fin 2002, sont à attribuer aux radars automatiques.

Rappelons que leur pose n’a débuté qu’en octobre 2003. C’est donc tout d’abord la crainte de la sanction qui est à l’origine cette baisse. Dans une certaine mesure, « l’effet d’annonce » fut efficace. Mais il est à craindre que la peur du gendarme automatique ne soit pas efficace éternellement.

Nos voisins anglais comptent près du triple de radars sur leurs routes. Ils semblent cependant constater la limite de leur efficacité, puisque l’accidentologie outre-Manche repart à la hausse. Souhaitons que l’État français n’attende pas le même constat pour varier efficacement les modes de prévention.

G. Acerra

Soutenez la FFMC en portant ses couleurs : casquettes, sweet, pin’s, coupe vent...

Un message, un commentaire ?

D'accord pas d'accord, Réagissez!

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexion s’inscrire mot de passe oublié ?