Accueil > En attente de décision > Marché moto : Modenas 3e en Grèce

Marché moto : Modenas 3e en Grèce

jeudi 5 avril 2007

Notre tour d’horizon du marché des 125 cm3, en plein « boom », s’élargit à l’Europe. Aujourd’hui, la Grèce. Selon l’Officiel du cycle, le troisième deux-roues le plus immatriculé en 2006 en Grèce est le 125 Kristar de Modenas. Un constructeur qui, de plus, se classe 4e sur 20 au classement hellénique du nombre d’immatriculations par marque.

JPEG - 32.4 ko
Modenas produit surtout des scoots inspirés du fameux Honda Cub et concurrents de l’actuel 125 Innova. En Asie, ce type de véhicule (Yamaha Crypton et Kawasaki Kaze) est au catalogue de tous les constructeurs généralistes qui les déclinent de 50 à 175cm3.

Un grand coup de kriss
Ben oui, entre le 125 Kristar (3682 unités) et le 120 Dinamik (1453 unités), Modenas joue en Grèce dans la cour des grands. La machine la plus vendue au pays d’Homère étant la Honda 125 Innova (7558 unités) et la Yamaha 115 Crypton. Mais, au nom de Zeus, qui donc est ce Modenas, par ailleurs complètement inconnu en France, en Allemagne, en Italie, en Espagne, au Portugal ou en Suisse ?

Ce Modenas, qui se permet même, sur le marché grec du deux-roues de refaire les chinois, est en fait un constructeur malaisien. Ses premières machines, des « cycloscooters » de 110 cm3, sont sorties de chaînes de production, elles aussi fraîchement construites en 1996. La « Motosikal Dan Enjin Sdn Bhd » a été créée par divers investisseurs privés, dont Kawasaki Heavy Industries en partenariat avec l’état de Malaisie, qui souhaitait voir son pays doté d’une industrie motocycliste nationale forte.

JPEG - 29.3 ko
Modenas n’est en fait pas vraiment inconnu. Ceux qui suivent les GP de vitesse se souviendront de la 500 KR Proton, engagée par Kenny Roberts. Un 3-cylindres 2-temps entièrement réalisé par Modenas soi-même.

Objectif, podium mondial… des ventes
Le but clairement annoncé étant que la Malaisie « devienne un jour l’un des plus formidables constructeurs de motos sur le marché mondial ». Après cette belle entrée en Grèce, Modenas réussira peut-être à faire tache d’huile en Europe. Une tâche assez difficile tout de même, compte tenu du nombre effarant de constructeurs chinois qui cherchent à entrer en Europe de l’Ouest et du Sud, par le soupirail quand ils ne peuvent le faire par la porte ou la fenêtre.

Pascal Girardin

Voir aussi :

- Vous abandonnez la voiture pour le 125 cm3 (moto ou scooter) ? Vous passez le permis ? Commandez en ligne « Deux-roues en ville », un guide indispensable pour tous ceux qui débutent.

Un message, un commentaire ?

D'accord pas d'accord, Réagissez!

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexion s’inscrire mot de passe oublié ?