Accueil > En attente de décision > LAVIA : après le régulateur, le limiteur de vitesse

LAVIA : après le régulateur, le limiteur de vitesse

lundi 13 novembre 2006

LAVIA pour Limiteur s’Adaptant à la Vitesse Autorisée. Ce patronyme désigne à la fois le type d’appareils étudiés et le projet qui les concerne. Jeudi 9 novembre, l’INRETS (Institut national de recherche sur les transports et leur sécurité) et Laboratoire central des Ponts et chaussées présentaient les premiers résultats de l’expérimentation.

Lancé en 2001, le projet a pour but de fournir une solution pour encore réduire la mortalité sur les routes en aidant « le conducteur à maîtriser sa vitesse ». 22 véhicules équipés ont été testés par 110 conducteurs.

Si la solution du limiteur de vitesse peut paraître viable pour le strict respect de la vitesse, des obstacles à son utilisation effective subsistent. Le système se base sur le GPS (géo-positionnement par satellite), qui parfois peut manquer de précision. La confusion entre différents axes routiers, à limites de vitesse différentes, reste donc possible. Les changements ponctuels de ces limites, lors de travaux par exemple, posent aussi problème. De plus, en cas d’adoption du système, seuls les véhicules neufs en seraient équipés. La mise en conformité du parc roulant demanderait alors un investissement et une organisation conséquents.

G.A.

À lire dans Moto Magazine :

- Dans le n°230, sepembre 2006, le reportage « Salon de la police : business et répression » (commandable en ligne).

Un message, un commentaire ?

D'accord pas d'accord, Réagissez!

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexion s’inscrire mot de passe oublié ?