Accueil > En attente de décision > Indre-et-Loire : une nouvelle race de radars

Indre-et-Loire : une nouvelle race de radars

samedi 3 juin 2006

JPEG - 30.4 ko
Un des deux nouveaux radars mis en fonction sur le bord du périphérique Ouest de Tours, le 1er juin 2006.

C’est une tendance qui va sans doute se confirmer au fil des mois sur tout le territoire national, mais le département d’Indre-et-Loire, qui joue le rôle de précurseur en la matière, a mis deux nouveaux radars automatiques en fonction, le jeudi 1er juin à minuit.

Particularité de ces deux radars, ils sont positionnés en hauteur, pour éviter leur destruction ou tout autre acte de vandalisme. Et ils flashent tous les deux par l’arrière. Ils sont désormais trois radars à être fixés en hauteur, sur les cinq en fonctionnement dans le département.

De ces deux nouveaux radars, le premier est positionné sur le bas côté du périphérique Ouest de Tours, entre l’usine Michelin et la sortie « Savonnières-Villandry » (flash arrière). Le second sévit sur la D 31, entre la sortie de l’A10 et Château-Renault, sur la commune d’Auzouer-de-Touraine.

JPEG - 29.8 ko
Aux 5 radars fixes, s’ajoutent quatre exemplaires embarqués qui « rackettent » sur les routes d’Indre-et-Loire depuis 2005. Voici un des exemplaires à bord d’une Ford Focus banalisée de couleur claire.

On se demande si ces « boîtes » jouent vraiment leur rôle de « sécurité routière » puisqu’à la vue des dits engins, les automobilistes freinent brutalement pour ramener leur vitesse à 70km/h au lieu des 90 autorisés, quitte à provoquer de la tôle froissée.

Frédéric Douay , correspondant 37.

Un message, un commentaire ?

D'accord pas d'accord, Réagissez!

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexion s’inscrire mot de passe oublié ?