Accueil > En attente de décision > Hausse des accidents : la météo en question

Hausse des accidents : la météo en question

mardi 1er mai 2007

JPEG - 42.1 ko
Officiellement, la vitesse semble encore être la principale cause des accidents. C’est oublier qu’il est rare qu’ils surviennent en raison d’un seul paramètre.

Le premier trimestre 2007 a vu le nombre des accidents de la route augmenter de 9 %. Pour le ministère des Transports, la responsable est toute trouvée : la vitesse. Mais les données météorologiques tempèrent cette analyse rapide issue des données de la Sécurité routière.

Pour ne pas changer, Dominique Perben, ministre des Transports, accusait la vitesse de tous les maux lorsqu’il a annoncé le dernier bilan, mauvais, de l’accidentologie routière. Cependant, les experts en sécurité routière le contredisent partiellement. Ils font la corrélation entre une météo plus clémente et l’augmentation des collisions.

Selon Météo France, l’hiver qui vient de passer a été le plus clément depuis 1950. Et, c’est un fait, les usagers de la route circulent plus lorsque le temps est beau et chaud. Les experts cités plus haut n’oublient pas, eux, d’intégrer la densité de la circulation comme paramètre à forcément prendre en compte.

De plus, la déclaration de Dominique Perben était quelque peu prématurée. Les données de vitesse moyenne sur les routes hexagonales ne seront disponibles qu’à partir du 15 mai. Date à laquelle l’organisme chargé des mesures en la matière devrait rendre public ses résultats.

G. Acerra

(source Auto Plus 24/04/07)

Un message, un commentaire ?

D'accord pas d'accord, Réagissez!

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexion s’inscrire mot de passe oublié ?