Accueil > En attente de décision > Démonstrations de sécurité routière en Bretagne

Démonstrations de sécurité routière en Bretagne

samedi 25 mars 2006

JPEG - 39.1 ko
La communauté de communes du Pays-de-Ploërmel a rassemblé les "Messieurs Moto" de Bretagne et Monsieur Moto national : (de gauche à droite) Pierre Daëron du Finistère (29), André Chazeau, Monsieur Moto national, Yannick Pousson du Morbihan (56), Philippe Lécuyer son adjoint et Christian Maillard d’Ille-et -Vilaine (35).

Les 18 et 19 mars 2006, la Communauté de communes de Ploërmel a organisé une manifestation pour faire découvrir, au public, les aspects pratiques de la sécurité routière. La ville de Ploermel était le théâtre de cette manifestation qui a réuni les Messieurs Moto de Bretagne et Monsieur Moto national.

« A Ploermel, les motards ont été très intéressés par le crash-test sur les casques. Test qui démontre qu’il faut le changer après une chute », explique Philippe Lécuyer, Intervenant départemental de sécurité routière (IDSR) et adjoint de Yannick Pousson, Monsieur Moto 56.

La manifestation a eu pour thème « les aspects pratiques de la sécurité routière ». Avec le concours des préfectures de Bretagne, le Goldwing Club de France, Motosur et la FFM (Fédération Française de Motocyclisme). Les organisateurs ont réussi le tour de force de réunir les Messieurs Moto bretons : Pierre Daëron du Finistère (29), Christian Maillard d’Ille-et -Vilaine (35), Yannick Pousson du Morbihan (56), accompagné de Philippe Lécuyer son adjoint, (les Côtes-d’Armor (22) n’ont plus de représentant). André Chazeau, le Monsieur Moto national a accepté l’invitation, lui aussi.

Les Messieurs Moto s ’associent souvent à la FFMC, notamment pour assurer les « Relais Calmos ». Rappelons que la Fédération Française des Motards en Colère a fait, de la sécurité du motard, l’un de ses principaux « chevaux de bataille ».

3 000 personnes sont venus ces deux jour à Ploermel. Les organisateurs s’attendaient à plus, mais un grand nombre de motards avaient rejoint Vannes, au sud du département, pour le rassemblement contre la sclérose en plaque.

« Le stand du contrôle technique moto, à la surprise générale, à fait le plein... mais il était gratuit ! » poursuit Philippe. En effet, les motards surveillent les organes de sécurité de leur moto, mais ils ne veulent pas servir de « vaches à lait » !

Philippe Dubourg – correspondant 35

Un message, un commentaire ?

D'accord pas d'accord, Réagissez!

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexion s’inscrire mot de passe oublié ?