Accueil > En attente de décision > Dakar : la FFMC soutient un pilote moto doublement vert

Dakar : la FFMC soutient un pilote moto doublement vert

mardi 9 janvier 2007

Christian Dequidt est agriculteur à Frévent, dans le Pas-de-Calais (62). Il participe à son 4e Dakar. Particularité de ce motard vert : sa machine fonctionne au bioéthanol. Ici, la FFMC ne soutient pas qu’un motard, mais aussi un porteur du développement des biocarburants.

Premier Dakar en 2001. En 2002, Christian reçoit le soutien de l’organisation du Concours Lépine. Il y avait présenté sa moto. Le concept a séduit, car « cet homme pense sincèrement que "le végétal est l’avenir de tous" ». De fait, sa machine tournait déjà au bioéthanol et était équipée d’éléments en matière végétale.

JPEG - 35.9 ko
Garde-boue en amidon de maïs, huile végétale pour la lubrification du mono, éthanol dans le bidon, selle en fibres agricoles... le XR 400 « vert » de Christian avait séduit le Concours Lépine en 2002. Pour cette édition, la formule verte est toujours retenue par notre homme. (photo, site Concours Lépine)

Du biocarburant pour tous !
La FFMC profite de son soutien à Christian Dequidt pour « encourager [une] démarche pour le développement des énergies renouvelables dans le transport individuel ». Elle souhaite attirer l’attention des pouvoirs publics sur le fait que, pour le moment, le biocarburant est réservé aux seuls transports en commun et aux véhicules fonctionnant à l’E85 (Flex Fuel). Ces derniers sont neufs, donc hors d’atteinte des budgets serrés. La moto est pour le moment oubliée.

La moto, grande oubliée de Flex Fuel
La FFMC avait demandé à représenter les usagers de deux-roues motorisés (2RM) au sein de la commission Flexfuel*. Une demande ignorée par Thierry Breton, ministre des Finances, à l’origine du projet. Faute de réponse, les usagers de 2RM n’ont pas été représentés.

« Il est paradoxal que les motos soient ainsi exclues des dispositifs visant à en limiter la pollution, et par ailleurs stigmatisées pour la pollution qu’elles causeraient », souligne l’association de motards.

De plus, elle rappelle que les motos « représentent des avantages indéniables de gain de place et de temps pour la circulation, notamment urbaine, et une alternative viable à la voiture pour les trajets domicile-travail. » Combinés avec un biocarburant, ces avantages deviendraient encore plus payants en matière d’écologie. Et Christian de prouver, si nécessaire, qu’une moto peut tourner à l’E85.

G.A.

À voir aussi :

- (*) La commission Flexfuel 2010, dirigée par Alain Prost, avait pour but de mettre en place « un plan d’action permettant à l’horizon 2010 à chaque Français qui le souhaite de pouvoir choisir d’acheter et d’utiliser sans contrainte un véhicule roulant indifféremment soit à l’essence comme aujourd’hui soit au bioéthanol (E85) ». Voir le site du Minefi (ministère de l’Industrie et des Finances), où cette commission est présentée.

- Commandez en ligne le numéro 232 (novembre 2006) qui contient l’article « Flex Fuel, un nouveau carburant bio… mais pas pour les motos », qui fait la point sur la moto et les carburants bios.

- Un autre exemple de moto fonctionnant à l’E85 : un V-Twin Harley Davidson de 139 ch préparé par des Suédois.

- Le site du Concours Lépine (page où figure la moto de Christian pour le Dakar 2002).

- Pour soutenir la FFMC en portant ses couleurs

Un message, un commentaire ?

D'accord pas d'accord, Réagissez!

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexion s’inscrire mot de passe oublié ?