Accueil > En attente de décision > Bilan de la route dans la Loire : + 60% de tués malgré 6 radars (...)

Bilan de la route dans la Loire : + 60% de tués malgré 6 radars automatiques

vendredi 28 octobre 2005

La semaine de la Sécurité routière (17 au 24 Octobre 2005) a été l’occasion de prendre connaissance de bien mauvais chiffres concernant le département de la Loire (42). Après une baisse de 7 % des tués sur l’année 2004 par rapport à 2003, depuis janvier 2005 une inversion brutale des résultats a hélas été constatée : 40 tués contre 25 pour la même période l’année précédente. Soit une augmentation de 60% malgré les 6 radars automatiques actuellement en service dans le département.

C’est également le cas des accidents corporels et des blessés, ceux-ci étant à la hausse d’environ 10%. De quoi, pour l’usager de la route, s’interroger sur « les milliers de vies sauvées grâce aux radars automatiques » et plus encore quand les infractions constatées par ceux-ci concernent une écrasante majorité de petits excès (de 0 à 20 km/h), en hausse au niveau national de plus de 600% depuis le début 2005.

« Ce sont de mauvais résultats » pour les autorités ligériennes. Celles-ci reconnaissent que les accidents dans le département résultent pour 35% d’une vitesse inadaptée, 33% d’un manque de vigilance, 20% d’abus d’alcool , 5% de refus de priorité... La sensibilisation de tous aux dangers de la route s’impose donc et particulièrement dans le cadre des trajets quotidiens. La semaine de la Sécurité routière était l’occasion de plusieurs actions dans ce sens, ainsi que d’opérations de contrôles renforcées.

Une table ronde avec des représentants des autorités départementales (préfecture, DDE, gendarmerie, police...) et des motards était organisée au Technopole de Saint-Etienne, le jeudi 20 en soirée. Du côté des motards, étaient présents la FFMC 42, des moto clubs, des concessionnaires...

Une trentaine de personnes ont répondu à cette invitation, leurs réactions et commentaires ont été nombreux. Au cours de cette réunion, Renée Carrio, coordinatrice de la Sécurité routière pour le département, a présenté le bilan de la route dans la Loire et plus particulièrement les chiffres concernant les 2-roues motorisés.

Ceux-ci ne font hélas pas exception : parmi les 40 victimes, on compte 12 conducteurs de 2-roues motorisés. Concernant les causes et responsabilités, l’enquête européenne MAIDS est largement confortée dans sa pertinence. Sur les 11 accidents mortels élucidés, la responsabilité du 2-roues n’est pas engagée pour 8 cas, elle est partagée dans un cas et reconnue pour les 2 autres cas. Pour Renée Carrio, il convient de renforcer la sensibilisation concernant la vigilance et la vulnérabilité des 2-roues auprès de leurs conducteurs et surtout auprès des automobilistes.

Le lundi 17 octobre a été également l’occasion, à Roanne et à Saint-Etienne, d’une journée d’observation de l’usage du clignotant. Une initiative que ne manqueront pas d’approuver les motards. Ceux-ci étant hélas régulièrement victimes d’accidents graves dans lesquels un autre usager tournait à gauche, sans l’avoir indiqué. On espère en connaître les résultats un jour prochain.

Bernard Lavandier, correspondant 42.

Un message, un commentaire ?

D'accord pas d'accord, Réagissez!

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexion s’inscrire mot de passe oublié ?