Accueil > En attente de décision > Augmentation des recettes des radars prévue en 2006

Augmentation des recettes des radars prévue en 2006

mercredi 11 janvier 2006

Selon le journal « le Monde », du 10 janvier 2006, les recettes engendrées par les radars en 2006 devraient se chiffrer à 240 millions d’Euros. Normal, le nombre de radars est en constante augmentation : il devrait atteindre les 1.500 appareils à la fin de cette année.

Pour l’instant, le millier de machines en fonctionnement sur le territoire national, devrait rapporter 200 millions en 2005 (4,1 millions de PV enregistrés au mois de novembre ont généré 193 millions d’Euros), c’est plus qu’en 2004, puisque cette année-là, l’Etat n’a récolté que 106 millions d’Euros.

Si 60% des recettes serviront à financer de nouveaux radars, à entretenir la gamme existante et huiler la chaîne de traitement du Contrôle-Sanction-Automatisé, 40% devraient être affectés à l’Agence de financement des infrastructures de transport de France (AFITF).

Cette agence a pour objectif d’améliorer la sécurité des rond-points, virages et autres points noirs des routes de France. Mais verra-t-elle seulement la couleur de ces 96 millions d’Euros promis ? Aucune disposition légale n’oblige l’Etat à se conformer à cette règle.

D’autant que cette agence doit aussi financer les projets ferroviaires (?). Quelle sera donc la part réelle affectée à la Sécurité Routière ? On peut se poser la question.

Bien entendu on est encore loin du milliard d’Euros générés, par an, par les radars automatiques anglais, auxquels rêvent sans doute tous les ayatollahs de la sécurité routière français. Mais là encore, l’exemple de nos amis britanniques, prouve qu’un excès de radars ne remplit plus sa fonction, puisque le chiffre de mortalité en Grande Bretagne reste quasiment autour de la barre des 3.700 victimes par an. Et ce malgré l’inflation de radars outre Manche.

Ce qui est certain c’est que les motards devraient faire les frais de la prochaine campagne, car selon les chiffres officiels « 40% des motards dépassent de plus de 10km/h les vitesses autorisées contre 15% des automobilistes ».

On devrait donc voir, à partir de cette année, la généralisation du flashage « par l’arrière » et l’extension du contrôle des motards.

T.L.


Voir en ligne : Sources : Le Monde

Un message, un commentaire ?

D'accord pas d'accord, Réagissez!

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexion s’inscrire mot de passe oublié ?