Accueil > En attente de décision > Après la prise d’Istanbul Park, au tour de Silverstone ?

Après la prise d’Istanbul Park, au tour de Silverstone ?

jeudi 10 mai 2007

JPEG - 8.1 ko
La main mise de Bernie Ecclestone sur les circuits de F1 est en train de s’étendre. Ce faisant, il contrôlera aussi les autres épreuves, comme les motoGP qui s’y déroulent.

Il a déjà acquis le circuit du Paul Ricard en France (1999), puis celui d’Istanbul Park (avril 2007). Bernie Ecclestone ne semble pas vouloir s’arrêter en si bon chemin, puisqu’il projette désormais de racheter le circuit de Silverstone, en Angleterre, selon des déclarations de Nigel Mansell faites au Daily Telegraph.

Le circuit londonien est sur la liste noire du milliardaire britannique, car les travaux d’agrandissements demandés (il y a quelques années) n’ont toujours pas été effectués. Et l’échéance du contrat avec le circuit anglais le liant à la « Formula One Management » (FOM) tombe en 2009. Bernie Ecclestone serait donc fortement incité à prendre le contrôle du circuit pour pérenniser le GP de F1 de Grande Bretagne, tout comme il l’a fait pour le GP de Turquie.

Pour rappel, le grand argentier de la Formule 1 qu’est Bernie Ecclestone a pris le contrôle du circuit d’Istanbul afin que le Grand Prix auto de Turquie soit disputé jusqu’en 2021. C’est officiellement la raison qui a été donnée. De fait le GP de F1 n’existe en Turquie que depuis 2005, mais accuse déjà des pertes financières très importantes de l’ordre de 35 millions d’euros !

Pourquoi ? Parce que la société qui gère le circuit a « oublié » dans son business plan la redevance de 17 millions de dollars, que réclame Bernie Ecclestone chaque année à chaque circuit du monde entier pour pouvoir organiser un GP.

Bernie Ecclestone a donc signé un chèque de 100 millions d’euros pour acquérir le circuit d’Istanbul Park. L’accord a été révélé au cours du week-end pendant le Grand Prix de moto de Turquie.

Selon le quotidien turc Radikal, Ecclestone paiera une indemnité annuelle de 3 millions $ US pour assurer la gestion financière du circuit et dispose désormais du contrôle de toutes les épreuves qui y seront organisées, y compris le motoGP.

Or les déclarations qu’il a faites à Istanbul Park ne laissent pas d’inquiéter les milieux moto, puisque selon lui, « il faudrait que seul le motoGP ait le droit à l’appellation Grand Prix ». Exit donc les 125 et les 250 ?

T.Leconte

Un message, un commentaire ?

D'accord pas d'accord, Réagissez!

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexion s’inscrire mot de passe oublié ?